Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Livre: Gilbert Haman Kaïgama présente son horizon


Alwihda Info | Par - 4 Février 2019 modifié le 4 Février 2019 - 19:47

Dans sa toute première production littéraire, l’ancien haut commis de l’Etat du Cameroun ancien directeur général de l’administration et des finances à la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) présente son autobiographie sur fond de réalités socio-culturelles de son terroir.


Livre:  Gilbert Haman Kaïgama présente son horizon
C’est un livre qui traverse les époques, les cultures, les religions et des faits historiques. De son village natal Gaban, en plein pays Moundang, au chemin du commandement, en passant entre autres par sa vie familiale et scolaire, Gilbert Haman Kaigama promène le lecteur de « AU-DELA DE L'HORIZON » sur plusieurs tableaux aux souvenirs éprouvants pour certains cas et réjouissants pour d’autres.
Ancien préfet, ancien directeur des ressources humaines à la Crtv, la télévision nationale du Cameroun, ancien directeur général de l’administration et des finances à la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT), l’auteur raconte l’histoire de son éducation, avec de nombreux passages qui mettent en lumière des conflits : entre la tradition et la modernité, entre l’immobilisme et l’action, entre le spirituel et le matériel, entre la religion et l’animisme.
L’environnement social de l’Extrême-nord, sa région natale, marquée jadis par une sous-scolarisation criarde et des réalités socio-culturelles particulière, n’est pas en reste. S’agissant du titre retenu pour cette œuvre littéraire, l’auteur se justifie : « L'horizon est ici considéré comme la frontière de ce que le regard aperçoit. Cette frontière suscite la curiosité de toute personne. » Cela étant, en dehors du concept visuel, il y transparait l'effort, l'intelligence, des aptitudes humaines qui nécessitent d'être poussées au-delà de la limite visuelle. Gilbert Haman Kaigama pense également que sa biographie ainsi présentée est une illustration de ce qu’il faut dépasser la limite de ce que le regard offre. « Cela est d'autant plus vrai que si j'étais resté dans notre concession sans sortir, je n'aurais jamais connu l'école », dit-il. Des illustrations aussi nombreuses que variées prouvent à suffisance qu'il ne s'est pas agi nécessairement de ramener l’ouvrage à sa dimension exclusive.
Par ailleurs, même si le cliché de la « supériorité » du Peulh sur les autres persiste, il faut reconnaitre que sur le terrain, il tend à disparaître progressivement. Ceci au regard d'autres considérations que sont l'instruction, la richesse, le pouvoir et aussi grâce aux contacts avec d'autres tribus du Sud du pays, mais aussi la politique actuelle. « Nos compatriotes doivent regarder ce qui ce passe ailleurs et non s'enfermer dans des considérations tribales qui ne favorisent pas la marche du pays vers l'unité nationale », pense l’auteur.
Cette toute première production littéraire (182 pages, les Editions du Schabel) de Gilbert Haman Kaigama sera dédicacée dans le 12 février 2019 à Yaoundé. Le public va alors découvrir la trajectoire de cet homme qui expose son enfance, ses tribulations et ses succès avec lucidité, dans un langage attrayant et dans une grande humilité. Au style administratif d’hier d’homme d’expérience, Gilbert Haman manie aujourd’hui avec une certaine dextérité, dans une écriture romanesque fluide, les subtilités de la narration reconnue aux grands auteurs de la littérature négro-africaine.



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Avril 2019 - 14:40 Douala : Un gang de trafiquants au tribunal