Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Lomé accueille une consultation régionale sur les procédures relatives à la sécurité physique et à la gestion des stocks au Sahel


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 16 Novembre 2016 modifié le 16 Novembre 2016 - 09:01


Lomé accueille une consultation régionale sur les procédures relatives à la sécurité physique et à la gestion des stocks au Sahel
Lomé, le 15 novembre 2016-Le ministre de la Sécurité et de la protection civile, le colonel Damehame Yark, a ouvert ce mardi une consultation régionale sur les procédures relatives à la sécurité physique et à la gestion des stocks au Sahel.

L’ouverture de cette rencontre par le ministre de la Sécurité et de la protection civile a été effective en présence de Nicolas Berlanga Martinez, Chef de la Délégation de l’Union européenne, et de Ige Olatokunbo, Directrice du Centre Régional des Nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC).

L’organisation de cette rencontre se situe dans le cadre de la réalisation du Projet sur la sécurité physique et la gestion des stocks (PSSM) au Sahel. Les activités du PSSM sont réalisées dans six pays du sahel. Il s’agit du Burkina Faso, du Nigeria, de la Mauritanie, du Mali, du Niger et du Tchad. Le Projet sur la sécurité physique et la gestion des stocks (PSSM) au Sahel est financé par l’Union Européenne et le Bureau des Nations Unies pour les affaires de désarmement (UNODA).

Durant les activités de cette consultation régionale qui se tient à Lomé, les participants échangent sur différents aspects du PSSM. Ils évoquent également les législations en place dans chaque pays. A l’issue des travaux, la mise en œuvre technique des activités sera faite par le Bureau des Nations Unies pour les affaires de désarmement (UNODA) par l’entremise du Centre régional pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC).

La tenue de cette rencontre à Lomé renforce aussi l’appui sécuritaire de l’Union européenne et de l’ONU aux pays du sahel. Ces derniers sont appuyés dans la lutte contre le détournement et le trafic des armes légères et de petit calibre (ALPC). Un appui qui est consacré à la sécurité physique et à la gestion des stocks d’armes dont dispose chaque pays.



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 4 Janvier 2018 - 09:05 Les dernières nouvelles de la Libye