Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Moussa Faki : "l’Afrique dépense annuellement 35 milliards $ pour les importations alimentaires"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 13 Mars 2019 modifié le 13 Mars 2019 - 05:29


Moussa Faki : "l’Afrique dépense annuellement 35 milliards $ pour les importations alimentaires".
Moussa Faki : "l’Afrique dépense annuellement 35 milliards $ pour les importations alimentaires".
Le président de la Commission de l'Union Africaine (UA), Moussa Faki Mahamat a dénoncé ce mardi, "un paradoxe" africain face aux importations alimentaires excessives sur le continent, malgré la présence de vastes terres non cultivées.

« L’Afrique dépense annuellement 35 milliards de dollars pour financer des importations alimentaires. En 2025, ce montant devrait atteindre 110 milliards de dollars », a-t-il expliqué, dans un discours prononcé à l'ouverture du Salon africain de l'agriculture au Palais du 15 janvier de N'Djamena.

Pour Moussa Faki Mahamat, « nous sommes clairement ici, en face d’un paradoxe ». Selon lui, « l’Afrique dispose de 600 millions de terres arables non cultivés, ainsi que d’une main d’œuvre jeune et dynamique. A cela s’ajoute la diversité de son écosystème qui permet la culture d’une grande variété de produits agricoles ».

Le président de la Commission de l’UA a souligné « qu’en donnant pour objectif de stimuler les politiques nationales et régionales de transformation des chaînes de valeur agricole, ce salon constitue une contribution importante aux efforts de l’UA en faveur du développement agricole ». Il a relevé que six décennies après l’accession de la majorité des Etats africains à l’indépendance, l’insécurité alimentaire continue d’affecter différentes parties du continent.

En 2018, 257 millions d’africains souffraient de sous-alimentation.