Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

N'Djamena : Les "indignés du MPS" apportent leur soutien à la marche pacifique de demain


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 24 Janvier 2018 modifié le 24 Janvier 2018 - 12:38



Une rue de N'Djamena vide lors de la journée de grève des transporteurs, ce lundi 22 janvier 2018. Alwihda Info/D.W.
Une rue de N'Djamena vide lors de la journée de grève des transporteurs, ce lundi 22 janvier 2018. Alwihda Info/D.W.
Le collectif des Jeunes Cadres Indignés du Mouvement Patriotique du Salut (CJCI/MPS) , dans un communiqué de presse signé de son porte-parole, Franck Nakingar Djirangaye, en date du 24 janvier 2017, parvenu à la rédaction d'Alwihda Info, informe l'opinion nationale et internationale de son soutien à la "remarquable" grève des transporteurs urbains et interurbains du lundi 22 janvier 2018.

Le collectif annonce également son soutien à la marche programmée par les organisations de la société civile ce jeudi 25 janvier 2018, que le gouvernement a interdit.

Le collectif des Jeunes Cadres Indignés du Mouvement Patriotique du Salut (CJCI/MPS) demande au gouvernement de respecter pour une fois la constitution du Tchad et de laisser la population manifester pour lui permettre de mesurer le niveau de mécontentement, afin de réorienter ses mesures impopulaires et anti-sociales.

Par ailleurs, les membres du collectif tiennent à informer l'opinion nationale et le chef de l'Etat, que la loi des finances 2018 est antisociale. Celle-ci est "une manœuvre pour les élus et le gouvernement de pousser les tchadiens à bouter le pouvoir MPS", d'après le collectif. Selon lui, diminuer le salaire et les indemnités, et augmenter les prix sur le marché ne répond à aucune volonté de maintenir la paix sociale.