Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

N'Djamena : plusieurs manifestants interpellés après la marche pacifique


Alwihda Info | Par - 8 Février 2018 modifié le 8 Février 2018 - 19:42



La Police Nationale a interpellé quelques personnes aujourd'hui lors d'une marche baptisée "Jeudi de la colère", d'après une source policière. L'interpellation de ces manifestants est confirmée cet après-midi lors d'une communication faite cet après-midi à la bourse du Travail du Tchad par le coordinateur du collectif de la société civile initiatrice de cette marche, Mahamat Nour Ahmed Ibedou. Il a par ailleurs indiqué que cette marche pacifique a été largement suivie.

Le coordinateur dudit collectif, Mahamat Nour Ahmed Ibedou, en compagnie de plusieurs de ses militants, a organisé une marche pacifique sur l'artère pacifique de Bilitourne dans la commune du 5ème arrondissement.

Les manifestants ont marché sur une longue distance en entonnant l'hymne national et en scandant des banderoles, et des drapeaux du Tchad pour dénoncer la mauvaise gouvernance du pouvoir, avant de se disperser.

Un petit groupe de manifestants s'est retrouvé devant la grande poste de Moursal pour scander des propos hostiles au régime du président Idriss Deby Itno.

Une marche pacifique regroupant plusieurs artistes a quitté Abena avant de parcourir une grande distance à pieds pour venir jusqu'à la Maison de Quartier de Chagoua. Les manifestants se sont ensuite dispersés à leur tour.

Un important dispositif policier était présent dans les secteurs névralgiques et les rond-point de la capitale, pendant que certains policiers patrouillaient au centre ville. La ville de N'Djamena a renoué avec son calme habituel avec la reprise timide des ses activités. L'appel à la marche n'a pas eu des répercussions escomptées sur le cours de la ville.
Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur