Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Niger : des marchandises de commerçants tchadiens bloqués par la douane


Alwihda Info | Par Brahim Hassan - 17 Février 2018 modifié le 17 Février 2018 - 08:30


Niger : des marchandises de commerçants tchadiens bloqués par la douane
Le président du Conseil National des Importateurs, Transitaires et Exportateurs (CONITE), Alhadj Hassan Abdramane Abakar, dans un communiqué, porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que depuis le 13 janvier 2017, sept (7) camions transportant des bidons d’huile sur le territoire du Niger à destination du Tchad sont bloqués par la douane nigérienne à Diffa.

Selon lui, il est exigé des opérateurs économiques un dédouanement de leurs marchandises en transit sur le territoire, alors que le Tchad et le Niger ont un protocole d’accord en matière de transit des marchandises.

Le Conseil National des Importateurs, Transitaires et Exportateurs (CONITE) se dit surpris de constater que depuis septembre 2017, malgré les démarches légales entreprises par le gouvernement à travers ses différents ministères concernés, les autorités nigériennes se claquemurent dans un silence de cimetière.

Par ailleurs, il informe que la douane du Niger exige un dédouanement de ces marchandises, à raison de 4000 Fcfa par bidon de 20 litres, soit une somme totale de 35 milliards F CFA pour les sept véhicules bloqués.

Le président du Conseil National des Importateurs, Transitaires et Exportateurs (CONITE), Alhadj Hassan Abdramane Abakar estime que ces marchandises en provenance de la Malaisie pour le Tchad, étaient seulement en transit sur le territoire nigérien et ne devraient pas faire l’objet d’un quelconque dédouanement. Il ajoute qu’elles devraient plutôt être escortées sous contrôle douanier jusqu’à la frontière tchadienne, moyennant un paiement forfaitaire de 800.000 Fcfa par camion.

« Dans leurs correspondances respectives, les ministères des Mines, du Développement Industriel, Commercial et de la Promotion du Secteur Privé, Celui des Finances et de Budget et des Affaires Étrangères avaient demandé aux autorités nigériennes de bien vouloir instruire leurs services compétents à l’effet de trouver une issue heureuse à cette situation. Malheureusement, nous constatons que les différentes démarches n’ont produit aucun effet », vocifère le président du Conseil National des Importateurs, Transitaires et Exportateurs (CONITE), Alhadj Hassan Abdramane Abakar.

Le Conseil National des Importateurs, Transitaires et Exportateurs (CONITE), demande une intervention directe du ministère des Finances et du Budget du Tchad, compte tenu de l’urgence de la situation, auprès des autorités douanières de Diffa pour que les marchandises soient escortées sous contrôle douanier nigérien jusqu’à la frontière tchadienne, conformément aux dispositions légales du protocole d’accord entre les deux pays.