Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Oranto Petroleum renforce son soutien à l’éducation des communautés du Sud-Soudan


Alwihda Info | Par APO - 12 Mars 2019 modifié le 12 Mars 2019 - 05:32

Le programme durera cinq ans et devrait avoir un impact considérable sur les communautés de l'État, qui compte parmi les plus pauvres du pays.


© DR
© DR
JUBA, Soudan du Sud -- Dans le cadre de son engagement en faveur du développement socio-économique du Sud-Soudan, Oranto Petroleum financera un programme éducatif en collaboration avec le ministère du Pétrole afin de former 25 enseignants parmi les région les plus défavorisées du pays.

Grâce au soutien d’Oranto Petroleum, 25 enseignants pourront suivre une formation de qualité qui bénéficiera à 60 000 enfants répartis dans 30 villages de Yirol, dans l’État des lacs de l’est du Soudan du Sud. Le programme durera cinq ans et devrait avoir un impact considérable sur les communautés de l'État, qui compte parmi les plus pauvres du pays.

Il sera mis en œuvre par Action for Intervention and Management (AIM), une organisation non gouvernementale qui œuvre pour fournir une éducation de qualité aux régions les plus sous-développées du Soudan du Sud.

« À Oranto Petroleum, nous sommes convaincus que soutenir les enseignants dans leur développement professionnel permet d’obtenir de meilleurs résultats pour les étudiants. Une formation de qualité est une partie essentielle de la vie professionnelle d’un enseignant et elle aidera un grand nombre d’enfants », a déclaré Prince Arthur Eze, président exécutif d’Oranto Petroleum.

« Au Soudan du Sud et dans toute l'Afrique, trop d'enfants n'ont pas eu le meilleur accès à une excellente éducation. Je suis heureux que ce programme commence à aborder ce problème et à réduire l'écart, en particulier avec les jeunes filles. Oranto continuera à soutenir ce qui catalyse le leadership pour faire de l'équité dans l'éducation une réalité », a ajouté le prince Arthur Eze.

Le soutien d’Oranto au programme est conforme à la politique de la société consistant à faire participer de manière significative les capacités locales à toutes ses activités au Soudan du Sud et à promouvoir le développement d’infrastructures sociales. La compagnie avait déjà attribué l'an dernier un contrat pour la construction de deux écoles primaires à Yirol et à Rumbek, pour un coût estimé à plus de 800 000 dollars. La construction des écoles est confiée à la société de construction locale Dynamic Supplies and Construction Limited, conformément à l’engagement pris par Oranto de mobiliser des ressources humaines et matérielles locales dans toutes ses activités en République du Sud-Soudan.

« L'industrie pétrolière sud-soudanaise ne peut être à son meilleur sans des citoyens qualifiés pour assumer des rôles dans toute la chaîne de valeur. Obtenir une qualification ne suffit pas pour que les enseignants continuent à grandir, à se développer et à évoluer », a déclaré Ezekiel Lol Gatkuoth, ministre du Pétrole de la République du Sud-Soudan.

« Pour que le Sud-Soudan atteigne sa véritable place en Afrique, nous devons investir dans l'éducation et les excellents élèves sont le résultat d'excellents enseignants. Il est donc essentiel d'autonomiser et de soutenir les professionnels de l'enseignement dans tout le pays. Je suis reconnaissant à Oranto Petroleum et encourage les autres compagnies pétrolières du pays à en faire de même », a ajouté le ministre.

Oranto et sa société sœur, Atlas Petroleum, constituent le plus grand groupe d’exploitation et d’exploration privé africain du secteur, avec 22 licences dans 11 juridictions, y compris des actifs en production au Nigéria et en Guinée équatoriale. À la fin du mois de mai, Oranto avait accepté de collaborer avec Rosneft, le plus grand producteur de pétrole de Russie, au développement de 21 actifs pétroliers dans 17 pays africains.

Oranto a acquis le bloc B3 au Sud-Soudan en mars 2017 et s'est depuis engagé dans des activités d'exploration sans précédent sur le bloc et a manifesté un intérêt marqué pour le développement des ressources pétrolières et gazières du pays dans les plus brefs délais, tout en minimisant le coût de ses opérations. Oranto a achevé l'acquisition des données du bloc B3 au deuxième trimestre de 2017 et en est actuellement au stade de l'interprétation des données.