Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

RCA: Les jeunes et les femmes musulmans à l'école de la médiation et de la facilitation de dialogue


Alwihda Info | Par Fleury Fulgence BANALE - 20 Septembre 2017 modifié le 20 Septembre 2017 - 19:13

A l’étape actuelle de l’histoire de la République Centrafricaine, la recherche de la paix via le renforcement des capacités continue de faire son chemin.


RCA: Les jeunes et les femmes musulmans à l'école de la médiation et de la facilitation de dialogue
L’une des initiatives importantes de renforcement des capacités qui a marqué cette fin de septembre a été la formation des jeunes et des femmes musulmans en médiation et facilitation de dialogue communautaires. Cette formation a démarré à Bangui précisément au PK 5, fief de la communauté musulmane, le 18 septembre et prendra fin le 26 septembre 2017. Elle est structurée de la manière suivante : Cinq jours de connaissances théoriques et approfondies sur les techniques de médiation et de facilitation de dialogue communautaires et deux jours de coaching, de mise en situation pour évaluer les connaissances apprises dans ce domaine. La formation est chapeautée par les financements de KAICIID, du NETWORK FOR RELIGIONS AND TRADITIONNEL PEACEMAKERS dans le cadre du Projet « Consolidation de la paix en République Centrafricaine » mis en œuvre par l’ONG FINN CHURCH AID.

Ce type de formation s’entendra ausii dans les provinces comme Ndélé, Bamabari, Bria où se concentrent également la communauté musulmane. Il intervient dans un contexte de cohésion sociale encore fragile au sein des communautés en République centrafricaines.

Séance des travaux en groupe.
Séance des travaux en groupe.
L’espoir attendu est de disposer d’un capital humain important et cohérent pour investir sur le sentier sinueux de la paix au profit de l’harmonie qui prévalait dans et entre les communautés. Dans cette dynamique, cette recherche éfrenée de la paix, les partenaires de ce projet (KAICID, NETWORK FOR RELIGIONS AND TRADITIONNEL PEACEMAKERS et FINN CHURCH AID) sont également disposés à renforcer les capacités des Imams de la communauté musulmane de Centrafrique, aux prochains mois, afin de les engager en leur qualité de chefs fils sur les questions de paix, du dialogue inter religieux.

Fleury Fulgence BANALE
Assistant chef de Projet Droit à la paix
Tél : 00236 72 79 85 10
fleuryinso.boss@yahoo.fr