Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

RDC : Deux Casques bleus blessés dans une attaque contre un hélicoptère de la Monusco


Alwihda Info | Par - 3 Février 2024


Un récent incident en République démocratique du Congo (RDC) a mis en lumière les défis auxquels sont confrontées les forces de maintien de la paix des Nations Unies. Un hélicoptère de la Mission des Nations Unies en RDC (Monusco), effectuant une évacuation sanitaire, a été pris pour cible par des membres présumés du groupe rebelle M23 dans la province du Nord-Kivu, à l'est du pays.


L'attaque s'est produite près de Karuba, dans le territoire de Masisi, et a blessé deux casques bleus sud-africains, dont un gravement. Heureusement, l'appareil a réussi à atterrir en sécurité à Goma, la capitale du Nord-Kivu, et les deux blessés ont été immédiatement pris en charge par le personnel médical de la Monusco.
 
La représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC et cheffe de la Monusco, Bintou Keita, a fermement condamné cette attaque contre un hélicoptère arborant l'emblème des Nations Unies. Elle rappelle qu'il s'agit d'un acte similaire ayant coûté la vie à un casque bleu sud-africain il y a presque un an jour pour jour.
 
Jean-Pierre Lacroix, chef des opérations de paix des Nations Unies, s'est dit "consterné" par cette attaque contre l'hélicoptère. Il estime que cet incident souligne une fois de plus les risques encourus par le personnel engagé dans le maintien de la paix.
 
Mme Keita et M. Lacroix ont exprimé leur soutien aux soldats blessés et leur souhaitent un prompt rétablissement. Ils soulignent également que ces attaques contre les forces onusiennes sont inacceptables et dénoncent fermement les violences perpétrées contre les civils depuis l'intensification des combats dans le Nord-Kivu.
 
Bintou Keita a réitéré son appel aux rebelles du M23 pour qu'ils cessent immédiatement leurs hostilités et se désarment sans condition conformément aux termes d'un communiqué publié le 23 novembre 2022.
 
Cet incident tragique met en évidence une fois encore les nombreux défis auxquels sont confrontées les forces internationales engagées dans le maintien de la paix en RDC. Malgré cela, elles restent déterminées à poursuivre leur mission visant à protéger les civils vulnérables et à contribuer au rétablissement d'une paix durable dans ce pays ravagée par les conflits.
 
Peter Kum
Peter Kum est un jeune journaliste camerounais doté d’une expérience d’une quinzaine d’années dans... En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)