Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Réseau de communication dans le contexte COVID-19 : Ericsson relève l’importance du maintien des communications mobiles


Alwihda Info | Par - 14 Mai 2020


Nora Wahby, Directrice Afrique de l'Ouest & Maroc d'Ericsson
Nora Wahby, Directrice Afrique de l'Ouest & Maroc d'Ericsson
Le boom inédit qu’engendre la pandémie du COVID-19 au niveau de l'utilisation des outils de communication, n’est plus un secret pour personne. Tant les termes comme, télétravail, visioconférence, webinaire font l’actualité.
Ainsi, Ericsson a organisé le 13 mai, un webinaire sur les médias, avec plusieurs participants connectés, en vue de discuter de la capacité, des performances et de la numérisation du réseau. D’autant que les fournisseurs de services se préparent à une situation sans précédent présentée par cette pandémie.
Au cours de ce webinaire, la Directrice d'Ericsson Afrique de l'Ouest et Maroc, Nora Wahby a présenté comment l'entreprise travaille avec des fournisseurs de services de télécommunications, pour d’une part, gérer leurs réseaux. Puis, d’autre part, faire face à des changements continus dans les modèles de trafic en période d'incertitude.
Elle a en outre déclaré : « En ces temps difficiles, les prestataires de services concentrent leur attention sur la résolution de la myriade de défis créés ou intensifiés par la pandémie. Il est extrêmement important de veiller à ce que les opérateurs tiennent compte de l'importance de planifier et d'optimiser leurs réseaux. Le webinaire est un moyen de rester proche des clients et de les soutenir dans toutes les circonstances, de la réorganisation du réseau et de la réaffectation des actifs, à la gestion des capacités et des performances dans cette situation de crise ».
Le webinaire Ericsson a relevé l'importance de maintenir les communications mobiles en tant qu'infrastructure critique. Puis, à long terme, la sauvegarde et le renforcement des infrastructures numériques clés, qui seront les priorités les plus importantes.
Cette rencontre virtuelle qui a enregistré une série de questions-réponses, a mis également en évidence, trois tendances majeures qui sont apparues depuis le début de la crise sanitaire. Notamment, les différents modèles de trafic, l’utilisation à la hausse des réseaux résidentiels fixes et enfin, l’augmentation de la demande de bande passante.
Un clin d’œil a été fait à la 5G au cours de ce rendez-vous, en ce sens qu’elle peut offrir une meilleure expérience utilisateur, même avec un trafic mobile à large bande (MBB) accru. Et, permettre une nouvelle expérience de jeu et l'utilisation d'applications, tels qu'un environnement de classe à distance, avec la réalité virtuelle (VR) et une interaction holographique pour les travailleurs à distance.
 


 

Journaliste, correspondant d'Alwihda Info en Côte d'Ivoire. En savoir plus sur cet auteur