Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

​Le Roi du Maroc entend stimuler l’activité économique et renforcer la protection sociale


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 11 Octobre 2020


​Le Roi du Maroc entend stimuler l’activité économique et renforcer la protection sociale. © DR
​Le Roi du Maroc entend stimuler l’activité économique et renforcer la protection sociale. © DR
Le Roi du Maroc Mohammed VI a adressé vendredi à partir du Palais Royal de Rabat, un discours au parlement à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 5ème année législative de la 10ème législature dans des circonstances exceptionnelles dues à la pandémie de coronavirus.

Cette crise sanitaire persistante a des conséquences sanitaires, économiques, sociales et psychologiques sur le Royaume Chérifien. Dans ces conditions, pour préserver la santé et la sécurité des citoyens, il a jugé primordial de faire preuve d’une opiniâtre vigilance et d’un engagement résolu en apportant au secteur sanitaire un soutien indéfectible.

Selon lui, il importe d’œuvrer, concomitamment, à la stimulation de l’activité économique et au renforcement de la protection sociale. Le Roi du Maroc Mohammed VI exige que  cette année, dernière de la législature en cours, que les efforts du Parlement soient redoublés afin de leur permettre de mener leur mandat à bonne fin et de dresser le bilan de l’action qui sera soumis  aux électeurs.

Cette crise a révélé un ensemble de dysfonctionnements, avec un impact négatif sur l’économie nationale et l’emploi qui a conduit le Maroc à lancer un plan ambitieux de relance économique et un grand projet de couverture sociale universelle, concomitamment, à la stimulation de l’activité économique et au renforcement de la protection sociale.

Ce plan vise à soutenir les secteurs productifs, notamment le tissu des petites et moyennes entreprises ayant pour objet de rehausser leur capacité à investir, à créer des emplois et à préserver les sources de revenu. « Jusqu’à présent, le soutien apporté aux entreprises marocaines à l’aide du dispositif des prêts garantis par l’État a bénéficié à plus de 20.000 d’entre elles, avec un montant avoisinant les 26 milliards 100 millions de dirhams. Les entités bénéficiaires de ce soutien ont prouvé leur résilience face à la crise dont elles sont parvenues à atténuer les effets en préservant les emplois », indique le Roi du Maroc Mohammed VI.

Il souligne que "le plan de relance économique repose sur le Fonds d’investissement stratégique dont nous avons préconisé la création et auquel nous avons décidé de donner le nom de « Fonds Mohammed VI pour l’Investissement »."

Le Roi du Maroc Mohammed VI souhaite vivement que ce Fonds joue un rôle de premier plan dans la promotion de l’investissement et le relèvement des capacités de l’économie nationale. Selon lui, il interviendra pour doter les secteurs productifs du soutien nécessaire et pour financer et accompagner les grands projets envisagés, dans le cadre de partenariats public-privé.

Le souci du Maroc a toujours été que la dynamique de développement économique soit articulée à la promotion du secteur social, à l’amélioration des conditions de vie des citoyens. Ce projet national majeur, d’une nature inédite, se décline en quatre axes clés à savoir l’extension, d’ici la fin 2022 au plus tard, de la couverture médicale obligatoire, de sorte que 22 millions de bénéficiaires additionnels accèdent à l’Assurance maladie de base qui couvre les frais de soins, de médicaments, d’hospitalisation et de traitement, la généralisation des allocations familiales qui bénéficieront ainsi à près de sept millions d’enfants en âge de scolarité, au profit de trois millions de familles et l’élargissement de la base d’adhérents au système de retraite en y incorporant environ cinq millions de Marocains parmi la population active non titulaire d’un droit à une pension.

La généralisation de l’accès à l’indemnité pour perte d’emploi au profit des Marocains ayant un emploi régulier fait partie du quatrième axe prioritaire.