Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Sahel : le PNUD appelle à un plus grand engagement pour régénérer la région


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 10 Décembre 2021

Lors d'un événement spécial en ligne mettant en lumière une diversité remarquable de voix du Sahel, de hauts fonctionnaires aux artistes et militants de la région, le Programme des Nations Unies pour le développement a présenté aujourd'hui sa nouvelle offre programmatique pour la région du Sahel : « Une Régénération ».


Illustration © DR
Illustration © DR
Couvrant  dix  pays  –  Burkina  Faso,  Cameroun,  Gambie, Guinée,  Mauritanie,  Mali,  Niger,  Nigeria, Sénégal et Tchad – le programme est un appel à de nouveaux partenaires pour rejoindre les acteurs locaux et les Nations Unies dans une contribution unique à la Stratégie intégrée pour le Sahel pour provoquerune véritable transformation dans la région.

« Aujourd'hui devrait marquer un moment de réflexion pour voir si le monde peut aller au-delà de sa conception actuelle  du  Sahel  vu  à  travers  le  prisme  de  ses  crises.  La  nouvelle  offre  programmatique  du  PNUD  pour  la  région  du  Sahel,  Une  Régénération,  s'attaquera  aux  causes  sous-jacentes  de  l'instabilité  et  aidera  à  libérer  l'incroyable promesse socio-économique de la région », a souligné Achim Steiner, Secrétaire général adjoint des Nations Unies et Administrateur du PNUD. « Un investissement d'une telle ampleur dans la gouvernance, les énergies renouvelables et les jeunes dans le Sahel, rapportera des « dividendes » incroyables, améliorant la vie et le bien-être de millions de personnes, tout en aidant à protéger notre planète. »

La pandémie de COVID-19 a provoqué un recul dans la trajectoire de développement de la région, mais offre également une occasion unique de réimaginer l'avenir. Le Sahel est maintenant à un point de basculement qui nécessite des mesures audacieuses pour intensifier et accélérer les investissements dans le développement de solutions qui garantissent que la région puisse mieux se développer.

« Le Niger, comme tous les pays du Sahel, reconnaît le capital d'expérience du PNUD dans la promotion des politiques de développement », a déclaré S.E. Mohamed Bazoum, Président de la République du Niger. « La Facilité de stabilisation a permis le retour de nombreuses personnes déplacées dans les zones touchées par le conflit. Je lance un vibrant appel à tous les autres partenaires bilatéraux et multilatéraux pour une mobilisation soutenue afin de répondre à l'ensemble des besoins de financement. »

L'Offre Sahel du PNUD - Une Régénération - est un programme de 3,6 milliards de dollars, qui se concentre sur  trois  domaines  principaux,  la  gouvernance,  l'énergie  et  la  jeunesse,  qui  sont  l'ensemble  de  ce  qui  transformera  et  maintiendra  la  prospérité  au  Sahel.  L’offre  tirera  parti  des  nouvelles  capacités  du  PNUD  en  partenariat avec les agences sœurs des Nations Unies – et déploiera des interventions transformatrices pour briser les cycles de besoin.

« Il y a effectivement une promesse d'avenir pour le Sahel. Une promesse basée sur l'énergie, le talent et la résilience des populations du Sahel, une terre dotée de richesses naturelles et d'une jeunesse dynamique et ingénieuse, créant des innovations et des solutions locales aux défis du développement », a déclaré Abdoulaye Mar Dieye, Coordonnateur spécial de l’ONU pour le développement dans le Sahel. « Nos recherches montrent que $1 investi dans le cadre d'un programme spécifique peut rapporter $2 en termes de paix, de sécurité, de développement et de réduction des besoins humanitaires. Cependant, si ce $1 est plutôt investi dans un cadre collectif, il peut rapporter $10 pour des efforts conjoints humanitaire-paix-développement. »

L’événement a été honoré par de hauts représentants d’institutions panafricaines, y compris le Commissaire à la  paix  et  à  la  sécurité  de  l’Union  africaine,  S.E.  Bankole  Adeoye  – qui,  au  nom  du  Président  de  l’UA,  s’est  félicité de l’initiative promettant le soutien de l’UA pour son déploiement. En établissant des similitudes avec l’aspiration de la Charte africaine de la démocratie et de la gouvernance, il a plaidé pour que les femmes et les jeunes accordent la priorité à la mise en œuvre de l’offre « Une Régénération ».

En termes de gouvernance, le PNUD élargira son portefeuille de stabilisation pour permettre aux communautés touchées  par  des  conflits  violents  de  reconstruire  leur  vie.  Cela  implique  de  fournir  et  de  restaurer  les  infrastructures essentielles et les services de base tels que les écoles, les centres de santé et les marchés.

Cela implique également de faciliter l'état de droit et de permettre aux fonctionnaires et aux autorités locales - y compris la police, les tribunaux et les greffiers - de reprendre le travail.

Une Régénération investira également dans les jeunes en tant que clé du développement transformateur dans le Sahel en augmentant la numérisation et à travers des initiatives telles que les Laboratoires d’Accélération et YouthConnekt Sahel et son partenariat avec la Fondation Tony Elumelu, pour mettre en œuvre le programme d'entrepreneuriat des jeunes du Sahel, qui vise à former, encadrer, et soutenir financièrement 100 000 jeunes entrepreneurs.

Le nouveau Pacte énergétique du PNUD s'engage à travailler avec des partenaires pour fournir un accès à une énergie propre et abordable à 500 millions de personnes supplémentaires, dont 150 millions dans la région du Sahel. Ceci est essentiel dans une région où moins de 40 pour cent de la population a accès à l'électricité. Ces investissements fourniront une action catalytique nécessaire pour stimuler l’industrialisation et tirer parti des nouvelles opportunités dans la Zone de libre-échange continentale africaine.

« Aujourd'hui, nous nous concentrons sur le Sahel. Il s'agit du Sahel auquel nous croyons. Le Sahel que nous voulons  voir.  Aux  Nations  Unies,  nous  savons  qu'il  est  possible  d'assister  à  une  régénération  »,  a  souligné  Ahunna  Eziakonwa,  Sous-secrétaire  générale  de  l’ONU  et  Administratrice  adjointe  et  directrice  du  Bureau  régional pour l'Afrique du PNUD. « Celle nouvelle offre est notre engagement à rompre le code des liens avec la pauvreté, les inégalités, la dégradation de l'environnement et les conflits violents. Nous invitons de nouveaux partenaires à co-investir dans les efforts pionniers des Sahéliens, des Nations Unies et de nos partenaires alors que nous régénérons le Sahel. »

La région du Sahel est dotée d'abondantes ressources humaines, culturelles et naturelles, offrant un immense potentiel de croissance. Il se trouve au sommet de certaines des plus grands aquifères du continent et détient un énorme potentiel d'énergie renouvelable. Avec plus des deux tiers de la population âgée de moins de 25 ans - et avec des jeunes femmes et filles constituant plus de 50 pour cent de la population - le Sahel est l'une des régions les plus jeunes du monde.