Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Semaine du consommateur 2018 en Côte d’Ivoire : De bonnes affaires en ligne avec Tooceka


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 17 Mars 2018 modifié le 17 Mars 2018 - 14:39


« Rendre les marchés numériques plus équitables ». Tel est le thème de la Journée mondiale du consommateur célébrée ce 15 mars 2018. Qui rime avec la période des soldes sur divers produits.

Ainsi, l’Union fédérale des consommateurs de Côte d’Ivoire (Ufc-CI) qui organise depuis le 13 mars, la Semaine du consommateur de Côte d’Ivoire (Scci), a exhorté par la voix de son président, Jean-Baptiste Koffi, l’ensemble des consommateurs à « ne pas laisser passer cette occasion exceptionnelle de faire de bonnes affaires ».

Relevant que cette troisième édition de la Scci 2018 a innové avec l’entrée en lice du numérique, il a invité les consommateurs à se familiariser avec le premier réseau social à eux dédiés, accessible sur www.tooceka.com. Mieux, Jean-Baptiste Koffi a relevé que cette nouvelle application va désormais permettre aux consommateurs d’économiser en temps, en énergie, voire bénéficier de rétribution pour leurs actes d’achats.

« Grâce à Tooceka, nous sommes à même d’annoncer aux consommateurs vivants en Côte d’Ivoire, que pour la première période des soldes du 10 au 31 mars 2018, plus de 500 marchands sont présentement en solde. », a-t-il indiqué.

Avant d’ajouter : « Une cinquantaine de ces marchands qui ont achevés la digitalisation de leurs catalogues de prix, offrent aux consommateurs une remise globale évaluée à ce jour, à plus de 1,2 milliard de F Cfa, vérifiable au franc près sur l’application Tooceka ».

Jean-Baptiste Koffi à traduit la gratitude de l’Ufc-CI au ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la promotion des Pme, pour son parrainage, ainsi qu’au Conseil national de lutte contre la vie chère (Cnlvc).

Pour sa part, le directeur général du Commerce intérieur, Guy Koizan, représentant le ministre Souleymane Diarrasouba, a souligné que le ministère de tutelle s’emploie à sécuriser le commerce électronique, de quoi à rassurer et protéger les consommateurs. Et cela, « vu le développement du numérique dans le quotidien des hommes », a-t-il précisé.