Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Sommet Russie-Afrique : Denis Sassou N’Guesso portera haut la voix du Congo à Sotchi


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 21 Octobre 2019 modifié le 21 Octobre 2019 - 14:30

Le Président Dénis Sassou N’Guesso a quitté Brazzaville, le dimanche 20 octobre, pour Sotchi, en Russie. A Sotchi, célèbre station balnéaire estivale, située au bord de la mer noire, le chef de l'Etat congolais prendra part, les 23 et 24 octobre, au premier sommet Russie-Afrique.


Sassou N'Guesso saluant le gouvernement avant son départ pour Sotchi.
Sassou N'Guesso saluant le gouvernement avant son départ pour Sotchi.
Le sommet de Sotchi est le premier de ce niveau entre la Russie et l’Afrique. Appelé à rechercher « les meilleurs moyens de renforcer la coopération bilatérale entre les deux parties », ce sommet qui connaitra la participation de beaucoup d’autres dirigeants du continent, ouvre ainsi un nouveau chapitre dans les relations entre la Fédération de Russie et les pays d’Afrique.

Les autorités russes, les chefs d'États et de gouvernements africains, les chefs d'entreprises russes et africains, ainsi que les dirigeants des organisations régionales africaines aborderont, au cours de ce sommet, un large éventail des questions d'actualité, dans le but de trouver des réponses aux problèmes d’intérêt majeur, pour la Russie et les pays africains.

Ce sommet qui sera précédé d’un forum économique traitera du développement des liens de coopération entre la Russie et le continent africain, dans les domaines politique, économique ainsi que culturel. Il est considéré comme une plateforme de débat autour des différents défis actuels dans le monde et une occasion de rechercher des moyens de renforcer la stabilité régionale.

Dans le contexte de la diversification économique, programme du gouvernement congolais, le président Denis Sassou N’Guesso ne manquera pas de porter haut la voix de son pays, dans l’optique d’y attirer les investisseurs étrangers, notamment russes.

A noter que, selon un communiqué du Kremlin, une déclaration politique sur les perspectives des relations et de la coopération entre la Russie et les pays africains devrait sanctionner ce sommet historique.