Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Soudan : Omar el-Béchir arrêté par l'armée


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 11 Avril 2019 modifié le 11 Avril 2019 - 15:31


Le président soudanais Omar el-Béchir donne un discours pour le 63e anniversaire de l'indépendance de son pays, le 31 décembre 2018. © ASHRAF SHAZLY / AFP
Le président soudanais Omar el-Béchir donne un discours pour le 63e anniversaire de l'indépendance de son pays, le 31 décembre 2018. © ASHRAF SHAZLY / AFP
Le ministère soudanais de la Défense a confirmé ce jeudi à la mi-journée la destitution du président Omar el-Béchir par l'armée. Le régime soudanais est "révoqué" et ses dirigeants "arrêtés" pour "éviter des troubles", a précisé le général Awad Mohamed Ahmed Ibn Awf à la télévision. L'ex-dirigeant a été arrêté par des militaires qui le détiennent dans un lieu inconnu mais "sûr".

Le pays va être administré par un conseil militaire pendant une période de transition de deux ans, a ajouté le ministère de la Défense.

Des mesures d'urgence sont annoncées, notamment la fermeture des aéroports et des frontières du pays jusqu'à nouvel ordre, un cessez-le-feu sur tout le territoire, la libération immédiate de tous les prisonniers politiques, la dissolution de l'Assemblée nationale, la préservation de la vie publique des citoyens sans exclusion, assaut ou représailles, attaque contre les biens officiels et personnels, et l'appel à tous ceux qui portent des armes et les mouvements armés à "rejoindre la patrie et à contribuer à sa construction."

Le Service national de la sécurité et de renseignements (NISS) a annoncé la mise en liberté de tous les détenus politiques dans le pays. Un décret en ce sens, à effet immédiat, avait été signé la veille par Omar el-Béchir, suite à un appel de partis politiques.

Le général soudanais Awad Mohamed Ahmed Ibn Awf lors de l'annonce à la télévision ce jeudi.
Le général soudanais Awad Mohamed Ahmed Ibn Awf lors de l'annonce à la télévision ce jeudi.