Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Soudan et Libye : Déby et Bongo appellent à la retenue et au dialogue


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 6 Juin 2019 modifié le 6 Juin 2019 - 14:44


Soudan et Libye : Déby et Bongo appellent à la retenue et au dialogue. © DR
Soudan et Libye : Déby et Bongo appellent à la retenue et au dialogue. © DR
Le président de la République Idriss Déby a effectué mercredi une brève visite d’amitié et de travail à Libreville, au Gabon. La coopération bilatérale entre le Tchad et le Gabon a été le point culminant de cette visite, indique la Présidence du Tchad qui vante "d’excellentes relations de coopération bilatérale".

Cette visite de travail à Libreville a été planifiée depuis quelques jours par les services de protocole de deux pays, apprend-on de sources officielles.

Le président Déby a été accompagné dans ce déplacement du ministre des Affaires étrangères, Cherif Mahamat Zène ainsi que de son directeur adjoint du cabinet civil, Brahim Djamaladine Mahamat.

Pendant trois quarts d'heures, Idriss Déby s'est entretenu avec Ali Bongo au Palais de la rénovation, la présidence gabonaise. Les deux personnalités ont fait le tour d’horizon de la coopération bilatérale mais aussi de l’actualité africaine, qu’il s’agisse de la situation en Libye, au Soudan ou encore en RCA.

Les deux pays ont exprimé leur volonté d’ouvrir, au plus tard en 2020, à Libreville et à N’Djamena, leurs ambassades respectives.

Commerce intra-CEMAC

Les deux dirigeants ont évoqué également les réformes en cours dans le cadre de la Communauté économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC), et de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) où des progrès significatifs sont enregistrés. 

Ils ont appelé les opérateurs économiques de deux pays à explorer toutes les opportunités que leur offrent le cadre d’intégration économique et monétaire et ont exhorté le président de la Commission de la CEMAC et le secrétaire Général de la CEEAC à mettre en œuvre toutes les décisions prises par les organes délibérants de deux Communautés afin de favoriser le commerce intra CEMAC.

Le soutien à la Centrafrique

Le Président tchadien s’est ouvert aux questions de la presse gabonaise. Il a déclaré avoir discuté avec Ali Bongo de la situation politique en RCA et a réitéré son soutien au gouvernement centrafricain dans ses efforts pour rétablir la paix, ainsi qu’au processus de stabilisation en cours dans le cadre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, signé à Bangui, le 6 février 2019. 

Boko Haram

Face à la résilience du groupe terroriste Boko Haram dans le bassin du Lac-Tchad, les deux Chefs d’Etat ont exprimé leurs vives préoccupations et ont rendu un vibrant  à la Force multinationale mixte de lutte contre ce groupe pour ses efforts inlassables et les avancées enregistrées. 

Libye et Soudan

Les présidents gabonais et tchadien ont lancé un appel aux parties prenantes de la crise libyenne et au Soudan de faire preuve de retenue et de privilégier le dialogue pour sortir des situations difficiles que traversent les deux pays.

Changement climatique

La question de la lutte contre le changement climatique n’a pas été perdue de vue par les deux chefs d’Etat qui se sont engagés à œuvrer ensemble pour la préservation de la faune et de la flore de l’Afrique centrale.

Santé d'Ali Bongo

Idriss Déby a expliqué que c'est la première fois qu'il rencontre physiquement Ali Bongo depuis son accident cardio-vasculaire. Il a fait part de son soutien à son homologue gabonais et s'est félicité de l'évolution de son état de santé.