Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : ​la CASAC condamne l’incursion du mouvement CCMSR à Kouri 65


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 20 Février 2020



Tchad : ​la CASAC condamne l’incursion du mouvement CCMSR à Kouri 65. © DR/CASAC
Tchad : ​la CASAC condamne l’incursion du mouvement CCMSR à Kouri 65. © DR/CASAC
Au cours d’un point de presse tenu jeudi à N'Djamena, le président de la Coalition des associations de la société civile pour l’action citoyenne (CASAC), Mahamoud Ali seid, a condamné "avec la dernière énergie l’incursion menée par ces obscurantistes, ces extrémistes religieux, ces fondamentalistes et autres narcotrafiquants armés et soutenus par le terrorisme international, et qui trouvent refuge aujourd’hui, dans ce "No man’s land", qu'est la Libye."

Selon lui, "fort heureusement, les forces de défense et de sécurité étaient à la veille et leurs avaient infligé une défaite cuisante. Ces extrémistes avaient appris à leurs dépens. Je pense que cette défaite devrait servir de leçon aux autres esprits malveillants égarés qui pensent que porter atteinte à la République du Tchad serait une chose facile."

« Notre pays le Tchad connaît aujourd’hui la paix et la stabilité depuis bientôt plus de 28 ans. Cette paix et cette stabilité ne font pas que des heureux. Il y a des jaloux et autres énergumènes qui ambitionnent anéantiser cet élan de paix et de stabilité. Aujourd’hui, il y a des centaines de milliers, voir des millions de tchadiens qui sont devenus intellectuels grâce à la paix et à la stabilité, et aussi grâce au système éducatif et sanitaire mis en place depuis plus de 28 années dans notre pays », a-t-il expliqué.

La CASAC dit "s'inscrire en faux et en antagonisme face à ces actes, à ces forfaitures menées par cette horde de terroristes qui ne cherchent qu’à déstabiliser le Tchad."

"Nous dénonçons ce genre de comportement rétrograde et obsolète. Le Tchad d’aujourd’hui n’est pas le Tchad d’hier. Le Tchad a changé. Le Tchad a des institutions fortes et solides. Le Tchad a une armée digne de ce nom, qui fait sa fierté à l'échelon international", a souligné Mahamoud Ali seid.

« Cette défaite cuisante est un signal fort donné à tous les esprits égarés, à tous les individus mal intentionnés, qui plus est sans probité morale, qui pensent que prendre les armes et tuer les tchadiens pourra passer impunément et sans aucune forme de jugement. Nous saisissons cette occasion pour demander à l’opinion internationale, à travers ses juridictions compétentes de poursuivre les terroristes qui écument la Libye, le Sahel et qui tentent de déstabiliser la quiétude des tchadiens. Nous demandons aussi, aux juridictions nationales, d’établir un listing pouvant leur permettre de poursuivre ces hommes et ces femmes qui sont aujourd’hui en Libye et qui cherchent à déstabiliser le Tchad », a déclaré le président de la CASAC, Mahmoud Ali Seid.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)