Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
MEDIAS

Tchad : Alwihda Info dénonce l'interpellation de son correspondant au Hadjer Lamis


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 2 Mai 2020


Mbainaissem Gedeon Mbeibaroum, correspondant provincial d'Alwihda Info au Hadjer Lamis.
Mbainaissem Gedeon Mbeibaroum, correspondant provincial d'Alwihda Info au Hadjer Lamis.
Alwihda Info informe l'opinion nationale et internationale que son correspondant provincial de Hadjer Lamis, Mbainaissem Gedeon Mbeibaroum, a été interpellé hier à Massakory puis gardé dans les locaux de la police nationale sur ordre du préfet de département de Dagana, puis libéré dans la soirée, pour avoir couvert une violence intercommunautaire qu'a connu la province mardi.

Le préfet de département de Dagana, Ali Annou Tchika, reproche à notre correspondant provincial d'avoir fait le déplacement d'une dizaine de kilomètres pour couvrir une activité qu'il a "interdit". Après avoir été libéré hier par le responsable de la surveillance territoriale (ST), le correspondant d'Alwihda Info a été de nouveau convoqué à la direction provinciale de la police nationale.

Alwihda Info s'étonne des propos tenus par le préfet selon lesquels seuls les journalistes tchadiens intégrés à la fonction publique sont habilités à travailler dans sa circonscription administrative, tandis que les autres travaillant pour les médias privés n'auraient pas leur place.

Alwihda Info dénonce un excès de pouvoir, une violation de la liberté de la presse et condamne vigoureusement l'immixtion du préfet de département de Dagana, Ali Annou Tchika, visant à travers des pressions et des menaces, interdire l'exercice du métier de journaliste dans sa circonscription administrative.

Il sera personnellement tenu pour responsable de tout ce qui adviendra au correspondant d'Alwihda Info.

N'Djamena,
Le 2 mai 2020
La direction de publication