Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
MUSIQUE

Tchad : "Fizzy Fiz" aka "Rime Sale" aka "Le Killer"


Alwihda Info | Par Guillaume Djerané - 9 Août 2021

Issu de cette génération des punchliners et des rappeurs clasheurs, sur des beats trap mixés d’inspirations égo-trips ressortant du bling-bling, Fizzy Fiz est l’un des grands auteurs représentés dans le game au Tchad. Depuis ses débuts dès la période de transition de ce style musicale, le new rap ou la new school, la carrière de Fizzy Fiz semble terminée. Parcours détaillé par Guillaume Djerané.


Tchad : "Fizzy Fiz" aka "Rime Sale" aka "Le Killer"
Ancien membre et fondateur de la Death Crew (groupe de rap tchadien), Al Hafis Mbodou aka le Fizzy Fiz est un très bon rappeur fan du rap français. Il a commencé dans les battles de danse dont la particularité était le kramp, une danse de gangster. Dans les années 2009, Fizzy Fiz s’est reconverti au rap à force d’interpréter les titres du DUC B2oba.

Petit à petit dans les freestyles avec son équipe dont Big NDJI, Waity Chifta Kef, Young Guix, Willymac Kalach, sont cofondateurs, Fizzy Fiz a vite sorti un premier tube intitulé « Choc frontal » qui lui a permis de s’étaler sur les scènes de rap à ces moments. À la suite, le rappeur a poursuivi son chemin désormais rap avec des interventions en featuring avec ses co-équipiers sur des compilations telles que celle de la Death Crew titré « La rage du peuple ».

PCR découvre Fizzy Fiz

En 2012, le producteur Paulin Preston ouvre les portes du label PCR et c’est alors qu’il fait appel aux deux membres très actif de la Death Crew qu’il décide de produire. Il s’agissait bien de Fizzy Fiz et de Waity Chifta Kef qui paraissaient d’ailleurs très proches, aussi bien sur leur vision du rap comme amicalement. Ils signent leur premier contrat pour travailler ensemble sur quelques titres comme «Souba naar, Ndjam Boss » jusqu’à la sortie du premier album « Trop class » du rappeur Waity Chifta Kef. Pour des raisons de carrière individuelle, Waity a laissé un moment son acolyte continuer dans le label PCR. Fizzy Fiz a marqué son public avec son tube intitulé « Killer ».

Expérience et aventure de Fizzy Fiz

Fizzy Fiz n’a pas continué longtemps dans cette lancée pour regagner les éléments du groupe respectif la « Death Crew ». Un retour en force dans lequel est né le feat avec Waity Chifta Kef, titré : « Khafila », un son purement « Ndouré », un terme qui habituellement désigne des œuvres de gangster.

Ayant passé quelques moments hors PCR, Fizzy Fiz avait décroché un boulot en tant qu’informaticien dans une compagnie de la place. En effet, au-delà de la musique, Fizzy Fiz est un autre mordu de l’informatique, ce qui est d’ailleurs su de tous ses proches. Pour rattraper sa carrière de rappeur, il a refait son comeback dans le label PCR dans la PCR Dream Team Vol 3.



Dans la même rubrique :
< >