Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Kalzeubé Payimi appelle à multiplier les prières et prêches face à Boko Haram


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 23 Avril 2019 modifié le 23 Avril 2019 - 16:24



Tchad : Kalzeubé Payimi appelle à multiplier les prières et prêches face à Boko Haram
Le ministre d’Etat, ministre secrétaire général de la Présidence de la République Kalzeubé Payimi Deubet a tenu ce mardi matin une rencontre d’échanges sur le rôle de la plateforme interconfessionnelle. Les leaders de trois confessions religieuses ont pris part à la réunion aux cotés des ministres et proches collaborateurs du chef de l’Etat. 

"Du fait de leur engagement et de part leur rôle, les leaders religieux sont devenus des partenaires incontournables du Gouvernement", indique la Présidence. C’est pour pérenniser le contact et dans l’optique d’échanger les points de vue sur des préoccupations du pays, que vient cette rencontre introduite par le ministre d’Etat, ministre Secrétaire général de la Présidence de la République.

Kalzeubé Payimi Deubet a fait remarquer que le Tchad doit pour beaucoup sa paix et sa stabilité à ses leaders religieux. L’arme redoutable dont ils disposent, qu’est la prière, est mise opportunément au service du vivre ensemble s’est félicité le Ministre d’Etat. Plus les prières sont insistantes, mieux le pays se porte, poursuit-il, invitant les leaders des trois confessions à entretenir au mieux et renforcer de manière continue les bons rapports qu’ils entretiennent, notamment au sein de la plateforme interconfessionnelle.

Cette parfaite entente, unique en son genre, saluée au-delà des frontières, soutient M. Kalzeubé Payimi Deubet, traduit le bon sens et le degré de patriotisme qui guident les chefs religieux de qui, il sollicite la multiplication des prêches et des prières pour notamment faire face au terrorisme. La menace pesante de boko Haram exige des tchadiens un resserrement des rangs et une unité dans l’action.

Conscient de cette situation, la plateforme interconfessionnelle, par la voix du Cheikh Mahamat Khatir Issa, Président du Conseil Supérieur des affaires islamiques du Tchad et Mgr Edmond Djitangar Goetbé, Archevêque métropolitain de N’Djamena, ont réitéré leur engagement à œuvrer davantage pour que tout problème à caractère religieux ne vienne mettre à mal la coexistence harmonieuse des différentes communautés  au Tchad. Aussi, promettent-ils de ne baisser la garde face aux menaces terroristes.