Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : L'UJR "invite à plus d’engagement pour la cause du peuple"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 31 Janvier 2018 modifié le 31 Janvier 2018 - 03:35


L'Union des Jeunes pour le Renouveau de l'UNDR (Union Nationale pour le Développement et le Renouveau) a lancé un "appel du 30 janvier 2018" dans lequel il "invite tous les leaders d’opinions, les intellectuels et les artistes, dans cette situation critique que traverse le pays, à se donner la main".


Miarim Dillah-Evariste, Président national de l'Union des Jeunes pour le Renouveau de l'UNDR (Union Nationale pour le Développement et le Renouveau). Alwihda Info
Miarim Dillah-Evariste, Président national de l'Union des Jeunes pour le Renouveau de l'UNDR (Union Nationale pour le Développement et le Renouveau). Alwihda Info
"L’heure est grave, la situation est exécrable, la nation est en péril, le pays est à la dérive, le Tchad est en détresse. L’Union des Jeunes pour le Renouveau lance un cri d’alarme aux Tchadiennes et Tchadiens, du Nord au Sud, de l’intérieur et de la diaspora, à une union sacrée", a déclaré Miarim Dillah-Evariste, le président nationale de l'UJR.

L'UJR a rappelé plusieurs problématiques épineuses auxquelles est confronté le Tchad, notamment les violations des droits de l'homme à l'égard les journalistes, la cause estudiantine, le sort des élèves, le conflit éleveurs-agriculteurs, ou encore le périple des fonctionnaires.

Selon Miarim Dillah-Evariste, "le Tchad est cassé en deux, n’ayons pas peur de le dire : d’un côté, une infime minorité extrêmement riche avec un train de vie insultant, des mariages aux frais de l’État et de l’autre, une majorité écrasante miséreuse et asphyxiée économiquement rame à contre-courant avec à peine 13,500 FCFA de revenu mensuel par tête".

L’Union des Jeunes pour le Renouveau a lancé un vibrant appel aux chefs des partis politiques, aux responsables des Organisations de la Sociétés Civiles et aux syndicats à "regarder vers la même direction et à placer l’intérêt national au-dessus de toutes divergences de points de vue"