Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : RAY‘S KIM apporte son soutien à la société civile


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 30 Janvier 2018 modifié le 30 Janvier 2018 - 01:19



L'artiste, rappeur et slameur, RAY'S KIM. crédits photo: DR
L'artiste, rappeur et slameur, RAY'S KIM. crédits photo: DR
La CAD accuse le gouvernement d'entretenir la tension sociale au Pays
Le porte-parole de la Convention pour le Changement et l'Alternance Démocratique, Mahamat Bichara déplore, dans un communiqué de presse signé mardi 27 janvier 2018, a dit avoir constaté avec amertume la montée de la tension sociale entretenue par le gouvernement dont la dernière en date est la réduction du salaire sans base légale. En effet, il rappelle au Ministre de Finances et de Budget que la loi de Finances 2018 a maintenu la masse salariale au niveau de 2017 à savoir 350000000 de francs CFA par conséquent, dit-il, il n'y a pas eu d'autorisation parlementaire pour la réduire. Par ailleurs, Le porte-parole de la Convention pour le Changement et l'Alternance Démocratique(CAD), Mahamat Bichara souligne que les augmentations générales spécifiques et les bonifications acquises de longues luttes, ne peuvent être confondues à des indemnités et que cette décision, dit-il, relève de malhonnêteté politique. Selon lui, au lieu de s'en prendre aux honnêtes fonctionnaires, le gouvernement doit plutôt récupérer les fonds placés dans les paradis fiscaux dont il a connaissance depuis plus d'une année sans ouvrir une enquête judiciaire. Tout en demeurant solidaire avec les travailleurs, le porte-parole de la Convention pour le Changement et l'Alternance Démocratique(CAD), Mahamat Bichara appelle les partenaires du Tchad et en particulier le Fonds Monétaire International(FMI), à respecter le principe de redevalite et de bonne gouvernance, facteurs qui conditionnent l'aide multilatérale en renvoyant le gouvernement devant ses responsabilités légales et contractuelles.