Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REPORTAGE

Tchad : à Goz Beida, le marché du dimanche prospère malgré l'état d'urgence


Alwihda Info | Par Mahamat Issa Gadaya - 5 Novembre 2019 modifié le 5 Novembre 2019 - 18:32


Tchad : à Goz Beida, le marché du dimanche prospère malgré l'état d'urgence. © Alwihda Info
Tchad : à Goz Beida, le marché du dimanche prospère malgré l'état d'urgence. © Alwihda Info
A Goz Beida, dans la province de Sila, le marché hebdomadaire appelé communément "marché du dimanche" est garni avec la prolongation des pluies cette année. Une grande partie du marché est remplie de fruits et légumes qui varient d'un étal à l'autre, tandis que plusieurs acheteurs -femmes, hommes, enfants- visitent les lieux pour faire leurs courses.

De nombreux produits sont acheminés des villages environnants de Goz Beida. D'autres aliments tels que la banane, l'orange, l'ananas ou la pomme arrivent de N'Djamena ou du Cameroun, informe une commerçante qui dénonce au passage les difficultés au cours du trajet.

Tchad : à Goz Beida, le marché du dimanche prospère malgré l'état d'urgence. © Alwihda Info
Tchad : à Goz Beida, le marché du dimanche prospère malgré l'état d'urgence. © Alwihda Info
Abakar Adam vend de la canne à sucre qu'il cultive dans son champ. Les affaires sont bonnes pour ce commerçant qui fait chaque dimanche 52 km pour venir exposer ses récoltes ; "avec ça, je vends et je trouve de l'argent pour faire autre chose", indique-t-il.

Au coin des pastèques, les vendeurs ne se plaignent pas eux aussi. Abdallah Mahmoud estime que c'est la bonne période. "C'est avec ça qu'on vit. Ça nous permet d'avoir de l'argent pour aider nos enfants. Malgré l'état d'urgence, on ne nous empêche pas de faire nos activités et tout marche bien", se réjouit-il.

Tchad : à Goz Beida, le marché du dimanche prospère malgré l'état d'urgence. © Alwihda Info
Tchad : à Goz Beida, le marché du dimanche prospère malgré l'état d'urgence. © Alwihda Info
Dans le marché des légumes, certaines femmes achètent en gros et viennent vendre chaque dimanche. A l'exemple de Fatimé Zara qui achète une certaine quantité de tomates pour 4000 Francs CFA, avant de revendre au détail. "Parfois le prix des légumes varie mais nous faisons le marché sans problème", indique-t-elle.

D'autres légumes tels que les oignons ont connu une hausse de prix. Cette situation s'explique par les difficultés économiques de certains commerçants et l'impraticabilité des routes en cette saison.

Tchad : à Goz Beida, le marché du dimanche prospère malgré l'état d'urgence. © Alwihda Info
Tchad : à Goz Beida, le marché du dimanche prospère malgré l'état d'urgence. © Alwihda Info
Halimé, elle, importe ses produits du Cameroun, non sans peine. "Il y a beaucoup de difficultés mais je me débrouille. Je trouve un peu de bénéfices et le marché se déroule bien. Je vois que les clients arrivent et achètent vite", confie la commerçante.

L'état d'urgence n'a pas freiné ses activités. Elle en est plutôt heureuse car "les routes sont contrôlées et le commerce se passe bien".

Tchad : à Goz Beida, le marché du dimanche prospère malgré l'état d'urgence. © Alwihda Info
Tchad : à Goz Beida, le marché du dimanche prospère malgré l'état d'urgence. © Alwihda Info
Le marché de Goz Beida attire chaque dimanche de nombreux acheteurs. Certains viennent même faire des échanges de produits, notamment les légumes.

Daoud Sosal, résidant à Saboud, localité située à 45 km de la ville de Goz Beida, vient chaque dimanche pour faire le marché et repartir avec une ration alimentaire hebdomadaire. La distance ne semble pas être un obstacle pour cet homme lorsqu'il s'agir de nourrir sa famille.

Tchad : à Goz Beida, le marché du dimanche prospère malgré l'état d'urgence. © Alwihda Info
Tchad : à Goz Beida, le marché du dimanche prospère malgré l'état d'urgence. © Alwihda Info

Tchad : à Goz Beida, le marché du dimanche prospère malgré l'état d'urgence. © Alwihda Info
Tchad : à Goz Beida, le marché du dimanche prospère malgré l'état d'urgence. © Alwihda Info

Tchad : à Goz Beida, le marché du dimanche prospère malgré l'état d'urgence. © Alwihda Info
Tchad : à Goz Beida, le marché du dimanche prospère malgré l'état d'urgence. © Alwihda Info