Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REPORTAGE

Tchad : à Koutéré, la grande attente et le calvaire pour les étudiants tchadiens du Cameroun


Alwihda Info | Par Golmen Ali - 5 Juin 2020


Tchad : à Koutéré, la grande attente et le calvaire pour les étudiants tchadiens du Cameroun
À Koutéré, zone frontalière, c’est un double calvaire pour les étudiants tchadiens qui souhaitent depuis plusieurs jours entrer en territoire camerounais pour poursuivre les études universitaires.

Si les autorités tchadiennes ont donné leur aval pour le départ de convois de manière organisée, les autorités camerounaises n’ont pas encore accordé d’autorisation d’entrée sur leur territoire.

Cette situation est dramatique pour plusieurs centaines d'étudiants de différentes localités qui sont entassés en pleine air à Koutéré. Ce qui ne favorise pas le respect des mesures barrières contre la pandémie de Covid-19.

Les jeunes sont exposés aux difficultés notamment alimentaire. Sur place, le prix du pain a augmenté jusqu’à 250 Fcfa.

À défaut de prise en charge, les étudiants sont obligés de se débrouiller eux-mêmes en cotisant 250 Fcfa. ils ont emprunté des ustensiles dans les villages et s'organisent pour cuisiner.

Lundi, le nombre d'étudiants était estimé à près de 600. Ces derniers jours, d'autres groupes d'étudiants ont continué d'affluer au fur et à mesure. 

Du côté du Cameroun, on affiche des réticences à faire passer les convois, sauf en cas de réouverture officielle par le Tchad de ses frontières.

Tchad : à Koutéré, la grande attente et le calvaire pour les étudiants tchadiens du Cameroun

Tchad : à Koutéré, la grande attente et le calvaire pour les étudiants tchadiens du Cameroun

Tchad : à Koutéré, la grande attente et le calvaire pour les étudiants tchadiens du Cameroun