Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : appels au calme après un mouvement de contestation à Goz Beida


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 13 Janvier 2019 modifié le 13 Janvier 2019 - 16:00



© DR
© DR
Le gouverneur de la province du Sila, Issakha Maloua Djamous a réuni le 10 janvier les responsables en charge de l'éducation et les parents d'élèves à la suite d'une altercation entre deux élèves qui a dégénérée. Des responsables sécuritaires et les autorités locales ont également pris part à la rencontre.

Le lundi 7 janvier dernier, deux élèves du lycée bilingue de Goz Beida se sont battus. La dispute a dégénéré en bagarre rangée impliquant plusieurs personnes. La police a été mobilisée pour interpeller les auteurs des faits et maitriser la situation. Les élèves ont dénoncé la brutalité et le favoritisme des forces de l'ordre, tandis que la colère s'est propagée dans toute la ville.

Suite à ces évènements, il a été décidé de la fermeture des établissements publics et privés pour une durée de 3 jours. Le calme est revenu à Goz Beida. 

Le gouverneur a expliqué que dans le passé sombre de la province, des situations ont impacté négativement la vie économique du Dar Sila. Selon Issakha Maloua Djamous, derrière les mouvements de contestation des élèves, des adultes sont impliqués. "La responsabilité de part et d'autre est presque établie et les sanctions vont suivre", a indiqué le gouverneur.

Il a appelé les parents d'élèves à la responsabilité et à la retenue. Selon lui, ils doivent s'efforcer à travailler pour l'unité des fils de la province.