Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement


Alwihda Info | Par Abba Issa - 18 Novembre 2019 modifié le 18 Novembre 2019 - 22:21



Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info
Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info
La commission mixte composée des responsables civils et militaires chargée de sensibilisation et de faire des investigations sur les allégations mensongères dans la province du Ouaddai s'est rendue ce lundi au quartier Khabartou dans le 4ème arrondissement de la ville d'Abéché. Le bien-fondé de cette tournée est de sensibiliser la population à déposer les armes.

Le délégué adjoint du 4ème arrondissement, Izadine Bourma Ahmat a remercié la population de sa circonscription pour sa présence massive en cette circonstance. Il a également remercié le président de la République pour avoir instauré l'état d'urgence afin de parvenir au bien être de la population.

Rappelant l'histoire, il a réaffirmé que la province du Ouaddai vivait en parfaite harmonie et en paix. "Pourquoi pas de nos jours ?  C'est possible", a-t-il assuré. Pour lui, il faut qu'il y ait le respect des mesures prises par les plus hautes autorités de la République pour enrayer ces conflits de tout genre dans les provinces concernées.

Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info
Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info
Prenant la parole, le président du comité mixte de sensibilisation, le colonel Bakhit Brahim Siro a expliqué leur mission à la population. "Nous sommes là pour vous sensibiliser à déposer les armes à feu. Nous ne faisons pas partie de ceux chargés de désarmement mais de la sensibilisation de la population pour déposer les armes de son propre gré", a-t-il indiqué.

Le vice-président du comité, Mahamat Abdelhadi Mahdi, a demandé à ce que "chacun prenne sa responsabilité pour sensibiliser ses administrés."

"Avant l'instauration de l'état d'urgence, nous écoutons des tueries par ci par là, mais avec cette mesure prise par le chef de l'État, le calme est revenu", a précisé Mahamat Abdelhadi Mahdi.

"Soyons des patriotes, aimons notre pays, nous sommes tous des responsables donc s'il y a des gens qui possèdent des armes, il faut les remettre aux autorités compétentes", a-t-il ajouté. Il a exhorté tous ceux qui sont présents à transmettre le message à leurs proches. Pour finir ses propos, il s'est félicité de l'acte civique d'un responsable qui a sensibilisé ses proches en apportant huit armes.

Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info
Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info
"L'islam n'autorise pas de tuer son semblable, la religion musulmane enseigne le pardon, le vivre ensemble et la tolérance", a expliqué un religieux.

Un sage du quartier s'est également félicité de l'opération de sensibilisation. "Le délégué a tout dit, je suis vraiment content. Nous allons travailler ensemble la main dans la main", a-t-il dit.

Cette rencontre de sensibilisation a pris fin avec l'imploration d'Allah pour la paix au Ouaddai et au Tchad en général.

Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info
Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info

Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info
Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info

Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info
Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info

Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info
Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info

Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info
Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info

Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info
Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info

Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info
Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info

Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info
Tchad : au Ouaddaï, les civils convaincus peu à peu par le bienfondé du désarmement. © Alwihda Info



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)