Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Tchad : ce que Moussa Faki recommande au Conseil de paix et de sécurité de l'UA


Alwihda Info | Par - 9 Novembre 2022


Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a bouclé son rapport sur la situation au Tchad, à 48 heures de la 1121ème réunion virtuelle du Conseil de paix et de sécurité.


Tchad : ce que Moussa Faki recommande au Conseil de paix et de sécurité de l'UA
Moussa Faki Mahamat mentionne que les résolutions du dialogue national au Tchad sur l'éligibilité des dirigeants de transition et la prolongation de la période de transition sont "allées totalement à l'encontre des décisions réitérées du Conseil de paix et de sécurité et des instruments juridiques pertinents de l'UA".

Moussa Faki recommande de réitérer le rejet total de tout changement anticonstitutionnel de gouvernement en Afrique, d'exprimer la grande déception et le profond regret face au refus des autorités de transition de respecter la période de transition de 18 mois convenue, telle qu'annoncée par le CMT lui-même ainsi que le refus des autorités actuelles de respecter l'interdiction faite aux membres du CMT de se porter candidats aux élections clôturant la transition.

Le président de la Commission de l'UA préconise de prendre acte du refus de considération des décisions du Conseil de paix et de sécurité et décider des mesures appropriées en conséquence pour imposer le respect des principes de l'organisation continentale.

Il suggère de nommer un facilitateur de l'UA (un chef d'État en fonction) pour engager un processus conduisant à une solution politique consensuelle, en vue de protéger le pays contre la détérioration continue de la situation politique et sécuritaire.

Il est également évoqué l'envoi d'une mission de haut niveau de la Commission de l'UA au Tchad pour discuter avec les autorités et les autres acteurs clés concernés en vue de trouver un consensus pour relever les défis auxquels le pays est confronté.

S'agissant des manifestations meurtrières du 20 octobre 2022 au Tchad, Moussa Faki préconise de souligner l'urgence d'une enquête sérieuse et crédible pour établir la liste des responsables de tels crimes et les traduire en justice.
Malick Mahamat
Coordonnateur de rédaction - Téléphones : +(235) 66267667 - 99267667 En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)