Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REPORTAGE

Tchad - couvre-feu : la précipitation des usagers mobilise la Croix-Rouge à N'Djamena


Alwihda Info | Par - 31 Décembre 2020

À N'Djamena, des agents sont déployés dans les ronds-points pour prodiguer les premiers secours en cette période de fêtes de fin d'année.


Les agents de la Croix Rouge se sont mobilisés ce jeudi soir dans les ronds-points de la capitale pour anticiper d'éventuels accidents, à l'occasion du réveillon du nouvel an. 

Peu avant l'heure de couvre-feu à 20 heures, la précipitation est palpable chez les usagers qui s'empressent de rentrer chez eux. David et Mahamat Hassan, deux agents de la Croix-Rouge, en sont conscients. "Depuis que le couvre-feu est ramené à 20 heures, tous les citoyens cherchent à rentrer chez eux à 19h30, d'autres 19h40, ce qui risque de causer des accidents graves. Nous sommes bien conscients de ce qui ce passe", explique-t-ils.

Ils se veulent toutefois rassurant : "Pour le moment, on n'a pas encore enregistré des accidents mais les gens roulent à grand allure. Nous nous inquiétons pour eux".

"Les gens se saoulent vraiment depuis le réveillon de Noël jusqu'à aujourd'hui. Même les mini-bus roulent à grande vitesse sans s'arrêter. Aux ronds-points, on constate que les gens à motos en font autant. Il y a trop de petits accidents que nous gérons à notre niveau pour les petites blessures", explique David.

Lorsque les cas sont graves, les hôpitaux sont alertés pour évacuer les victimes. C'est notamment le cas lorsque des bagarres surviennent, avec des personnes blessées au couteau.

Les parades de mariage rajoutent de l'inquiétude car elles perturbent la circulation avec des cortèges qui circulent à grande vitesse. La population est invitée à redoubler de vigilance.








TRIBUNE & DEBATS

POINT DE VUE - 08/09/2021 - Olivier Noudjalbaye Dedingar, Expert technique et journaliste indépendant

Cameroun : l’enrichissement illicite préoccupe

Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? 06/09/2021 - Martin Hidgé Ndouba


ANALYSE - 11/10/2021 - Martin Higdé Ndouba

Tchad : la dépravation des moeurs, un fléau qui gangrène la jeunesse

Cameroun : question sociale et devenir du pays Cameroun : question sociale et devenir du pays 11/10/2021 - Pr Armand Leka Essomba, chef de Département de Sociologie, Université de Yaoundé I.