Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : embuscade et violents affrontements au Lac, des officiers tués


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 22 Juin 2019 modifié le 22 Juin 2019 - 01:15



Des soldats tchadiens. Illustration. © DR
Des soldats tchadiens. Illustration. © DR
Des violents affrontements ont été signalés à Ngouboua dans la province du Lac Tchad entre l'armée tchadienne et les éléments de Boko Haram, vendredi après-midi, selon une source locale.

Ces affrontements ont fait plusieurs morts dont le commandant de secteur de la garde nationale et nomade du Tchad, le colonel Ousmane Hamit ainsi que deux autres officiers.

Une dizaine de blessés de l'armée tchadienne ont été évacués à N'Djamena, selon un officier qui a requis l'anonymat.

Les éléments de l'armée régulière tchadienne seraient tombés dans une embuscade tendue par les éléments de Boko Haram, en tentant de les intercepter pour récupérer du bétail volé.

Une source au sein de l'état-major des armées dément le déroulement de tout combat en territoire tchadien et dit qu'il s'agit d'un combat qui se déroule du côté nigérian.

Le chef d'état-major général des armées du Tchad, 2ème adjoint, Toufa Mahamat et le directeur général de la gendarmerie nationale 1er adjoint seraient blessés, selon une source sécuritaire.

Toutefois aucune source indépendante n'est en mesure de confirmer ni d'infirmer cette information.

Dans la nuit de mercredi, dix personnes de nationalité camerounaise ont été enlevées au Cameroun. Elles ont été froidement exécutées par les éléments de Boko Haram à Kangalam, selon une source militaire. Cette source ajoute que les corps sans vie des victimes ont ensuite été récupérées par les familles pour leur inhumation.



Dans la même rubrique :
< >