Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : "il peut y avoir plusieurs identités différentes pour une même personne"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 23 Janvier 2020 modifié le 23 Janvier 2020 - 09:04



Le responsable Afrique de l’entreprise numérique française IDEMIA, Antoine Tollet, a donné des détails ce mercredi sur les multiples apports du nouveau système intégré de gestion des populations et des titres sécurisés, géré par l’Agence nationale des titres sécurisés (ANATS).

Une fois que cette identité a été créée, vérifiée, que ce soit à travers l'usage de la biométrie, ou des données alphanumériques, "elle sert de socle à la fourniture d'autres services comme l'émission de titres d'identités, des passeports, des cartes d'identité, mais aussi d'autres services", a-t-il indiqué à la presse.

Selon lui, la base de données peut servir par exemple de référence pour générer des listes électorales, créer des services aux citoyens ou à des sociétés tierces pour authentifier chaque personne.

Quelles sont les données nécessaires à l'identification d'un tchadien ?

Afin qu'une personne soit insérée dans la base unique, et que le système lui donne un numéro national d'identification, les données alphanumériques, les empreintes digitales et le visage sont récupérés. Ces données sont comparées à celles déjà existantes dans le système.

"S'il y a des enregistrements déjà présents dans la base qui ressemblent, soit au niveau alphanumérique ou biométrique, à des personnes existantes, il y a une investigation qui est réalisée pour s'assurer que réellement chaque personne est unique", a souligné Antoine Tollet.

Il a expliqué qu'auparavant, "il y avait plusieurs bases de données non reliées, ce qui voulait dire qu'il peut y avoir plusieurs identités différentes pour une même personne puisqu'il n'y avait pas de contrôle entre plusieurs sources d'informations. Là, la source d'information est unique."

15.000 enrôlements par jour

Le système vise à constituer un registre d'état civil, en collectant, sécurisant et protégeant des données biographiques et biométriques nécessaires à l'identification des individus vivants sur le territoire tchadien et ceux de la diaspora.

Il a une capacité de 15 000 enrôlements par jour dont 550 passeports et 5000 cartes d’identité nationale, selon le directeur général de l’ANTS, Fooyahta Moundai.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)