Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : l’ADES oriente ses actions vers le développement


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 28 Février 2019 modifié le 28 Février 2019 - 11:57



Tchad : l’ADES oriente ses actions vers le développement. © Alwihda Info
Tchad : l’ADES oriente ses actions vers le développement. © Alwihda Info
L’Agence de développement économique et social (ADES) a procédé récemment à la réadaptation de sa planification stratégique antérieure en tenant compte des leçons tirées de son expérience et de son évolution dans le domaine de l’humanitaire. Elle veut assurer un accroissement plus important de la dimension de l’organisation pour la période de 2019-2023.

Les participants ont fortement recommandé à l’ADES de prioriser dans ses actions les aspects d’adaptation au changement climatique, l’approche genre, l’inclusion des populations locales, l’approche participative et la mobilisation de ressources. Il a été également suggéré que l’ADES puisse renforcer ses positions actuelles et prospecter les autres pays de la sous-région.

L’ONG devrait prochainement se focaliser sur les actions de développement qui sont la raison d’être de sa création, en adéquation avec l’urgence et la réhabilitation.

Les séminaristes ont recommandé l’insertion d’un nouvel organigramme qui propose, en plus des anciennes directions, une direction de gestion des partenariats et le poste de chargé de Formation et de Développement des ressources Humaines.

L'atelier de planification stratégique a permis de faire un état des lieux de la situation actuelle de l’ADES à travers l’analyse de l’énoncé de sa vision et de sa mission et de l’environnement interne et externe, afin de déterminer les forces, faiblesses, opportunités et menaces et surtout de déterminer les objectifs stratégiques.

Il s’agissait de manière stratégique de maintenir les acquis, renforcer les partenariats et la visibilité institutionnelle. 

Les conclusions du plan stratégique 2014-2018 ont permis à l’ADES de réaliser des progrès probants. Il s’agit de l’extension des zones d’opération au niveau national, la sortie à l’international dans quatre pays africains notamment la RDC, le Cameroun, le Mali et plus récemment le Niger, l’obtention du statut d’ONG d’utilité publique, l’obtention de la pré-qualification pour les achats à l’international et la diversion des partenaires techniques et financiers.

Le directeur général de l’ADES, Abdelhakim Tahir a indiqué que la participation active des personnalités ressources avec des contributions assez pertinentes ont permis de déboucher sur un nouveau plan d’action pour les années à venir.

Selon lui, le nouveau plan de l’ADES renforce la capacité de son agence de pouvoir apporter sa contribution pour le bien-être de la dignité humaine. « Nous avons décidé unanimement de focaliser notre action pour le développement. Nous allons devoir améliorer l’aspect communicationnel sans pour autant exagérer », a déclaré Abdelhakim Tahir.

Issa Doubragne, ministre Economie et Planification développement
  • Issa Doubragne, ministre Economie et Planification développement
  • Atelier planification de l’Agence de développement économique et social (ADES)