Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : l'OIM lance un mécanisme national d'orientation des victimes de traite


Alwihda Info | Par Georges Lawane - 14 Septembre 2021


À travers le projet intitulé "fournir une assistance technique au gouvernement du Tchad pour relever le défi de la gestion des migrations et la traite des personnes", l'OIM prévoit d'assister le gouvernement. Un manuel définissant les procédures opérationnelles à emprunter et les mécanismes à maîtriser pour la lutte contre la traite des personnes a été élaboré.


N'Djamena - L'Organisation internationale des migrations (OIM), en collaboration avec le ministère de la Justice, a lancé ce 14 septembre le mécanisme national d'orientation des victimes de traite et des procédures opérationnelles standards pour la lutte contre la traite des personnes au Tchad.

"La complexité des situations ne doit entamer la détermination du gouvernement à lutter contre la traite des personnes et le trafic illicite des migrants", préconise Rotta Dingamadji Carlos, président du comité d'élaboration du manuel.

Le directeur général adjoint du ministère de la Justice, Dr. Youssouf Ali, relève que "la traite des personnes est aujourd'hui l'une des pires formes de violation des droits de l'Homme". Il exhorte tous les acteurs de la chaîne pénale et les partenaires à resserrer les coudes pour atteindre les objectifs fixés par le gouvernement en se servant judicieusement du manuel.

La cheffe de mission de l'OIM au Tchad, Anne Katherine Schäefer, salue le travail abattu par l'équipe et remercie les partenaires pour leur appui.

Le manuel établit la protection optimale des victimes ainsi que les poursuites à l'encontre des auteurs du crime de traite des personnes, affirme la consultante Dayo Julienne.

L'opérationnalisation du mécanisme favorisera une meilleure protection des victimes identifiées. Le mécanisme permettra à tous les parties prenantes, quel que soit leur champ d'intervention, de travailler ensemble et harmonieusement afin d'assurer une assistance optimale aux victimes.

Le mécanisme vise à garantir les droits fondamentaux des victimes de la traite des personnes à travers l'amélioration de leur identification au Tchad et à l'étranger ; l'harmonisation et la coordination des actions de tous les intervenants clés ; la garantie d'un système de référencement et de suivi des victimes de la traite depuis leur identification, jusqu'à leur réparation ; la construction d'un réseau interinstitutionnel et multidisciplinaire solide autour de la protection des victimes de la traite au Tchad ; le soutien pour la mise en place de politiques publiques en matière de lutte contre la traite des personnes et particulièrement d'assistance aux victimes.

Pour Bashirahishize Jean-Claude, responsable du programme de protection et d'aide aux migrants de l'OIM au Tchad, le but est de standardiser les pratiques des organisations dans je pays et d'assurer une prise en charge de qualité des victimes. Ces procédures opérationnelles standards sont d'application aussi bien dans le contexte des urgences et de développement. Le manuel est destiné à tous les intervenants au Tchad impliqués au niveau de la lutte contre la traite des personnes : prévention, protection, poursuites et partenariats.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)





TRIBUNE & DEBATS