Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : l'UAC appelle les autorités de régulation des télécommunications à collaborer


Alwihda Info | Par Malick Mahamat Tidjani - 16 Mars 2019 modifié le 16 Mars 2019 - 06:21



Tchad : l'UAC appelle les autorités de régulation des télécommunications à collaborer. © Alwihda Info
Tchad : l'UAC appelle les autorités de régulation des télécommunications à collaborer. © Alwihda Info
Le président national de l’Union Africaine des Consommateurs (UAC), Daouda Elhadj Adam a fait, vendredi le 15 mars 2019 à la maison de médias, une conférence de presse relative à la célébration mondiale de la journée des droits des consommateurs sous le thème : « des produits connectés ou intelligents de confiance ».

A travers cette conférence, l’UAC appelle les autorités de régulation des communications électroniques et de l’audiovisuel à établir et à renforcer les partenariats avec les organisations des consommateurs pour une meilleure implication de ces dernières dans les mécanismes de régulation des TIC dans les pays africains.

Le président national de l’UAC, Daouda Elhadj Adam souligne que les produits connectés ou intelligents sont des produits reliés à Internet et qui reçoivent, collectent, analysent et transmettent des données à d’autres dispositifs connectés dans un réseau.

Selon lui, actuellement, les technologies connectées connaissent une évolution remarquable sur le plan planétaire et vont changer de façon fondamentale la nature de nombreux biens et services destinés aux consommateurs. « Vu l’évolution démographique et l’engouement des utilisateurs en Afrique pour ces produits, les instances nationales de régulation des TIC, les agences nationales de sécurité informatique et les organisations de consommateurs doivent pleinement jouer leur rôle pour garantir la sécurité, la confiance et la transparence aux consommateurs. Que la technologie soit pour tous et bénéficie pour tous sans distinction de zone géographique et en toute sécurité, sureté et confiance pour les utilisateurs », explique Daouda Elhadj Adam.

L’UAC appelle à une tarification juste des données et de meilleures infrastructures pour l'accès à Internet. En outre, elle invite les gouvernements africains à renforcer le cadre législatif et réglementaire pour une meilleure prise en compte des nouveaux défis et enjeux des TIC en général et des produits connectés en particulier.

L’UAC est une organisation continentale à but non lucratif et fédératrice des organisations des consommateurs d’Afrique.