Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : la police nationale amplifie sa brutalité et ses violences


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 25 Janvier 2018 modifié le 25 Janvier 2018 - 12:28



Illustration. Violence policière ce lundi 22 janvier à N'Djamena contre des civils. Crédits photo : André Kodmadjingar/VOA
Illustration. Violence policière ce lundi 22 janvier à N'Djamena contre des civils. Crédits photo : André Kodmadjingar/VOA
Le journaliste et directeur de publication d'Alwihda Info, Djimet Wiché a été violemment brutalisé ce matin au rond-point Gazelle de la capitale par des policiers. Il a été trainé "comme un vulgaire mouton" sur une centaine de mètres par trois policiers.

Le commandant d'une compagnie de police, après avoir vu sa carte professionnelle de presse, a ordonné la restitution de son appareil photo et de son téléphone portable.

Alwihda Info condamne cette sauvagerie policière qui consiste à humilier les hommes des médias dans le cadre de l'exercice de leur métier, et entend déposer plainte contre la police nationale.
 

Tchad : la police nationale amplifie sa brutalité et ses violences



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Février 2018 - 10:27 Tchad : nominations par décret