Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : le MPS appelle à la "dissolution pure et simple des partis subversifs"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 9 Février 2019 modifié le 9 Février 2019 - 18:07



les présidents et secrétaires généraux des partis politiques réunis à la Présidence le 15 mai 2018. © PR
les présidents et secrétaires généraux des partis politiques réunis à la Présidence le 15 mai 2018. © PR
Le Bureau Politique national (BPN) du Mouvement Patriotique du Salut (MPS) s'est réuni ce samedi 9 février 2019 en séance extraordinaire, sous la présidence de son secrétaire général, M. Mahamat Zen Bada. Un seul point était inscrit à l'ordre du jour : la "récente incursion des terroristes au Nord-Est du pays", selon le parti.

Après une analyse minutieuse de cette situation, le BPN du MPS s'est "félicité de la prompte réaction des forces de défense et de sécurité, conduite par Idriss Déby Itno, président de la République, qui s'est soldée par la neutralisation de cette colonne ennemie", selon un communiqué signé du secrétaire national à la communication, porte-parole du MPS, Hassan Sylla Bakari, parvenu à Alwihda Info.

Le BPN du MPS tient aussi à "remercier l'armée française, et à travers elle la France toute entière, dont l'intervention a été décisive dans l'anéantissement de ces terroristes ; et condamne toute tentative de déstabilisation des institutions de l'Etat qui saperait nos fondements démocratiques."

En outre, "aucun parti politique ou association légalement constitué ne saurait cautionner cette aventure terroriste et périlleuse dont les premières victimes seraient, à n'en point douter, les populations civiles qui n'aspirent qu'à vivre dans un Tchad en paix et vaquer en toute tranquillité à leurs obligations quotidiennes. C'est pourquoi, tout parti politique qui contreviendrait aux dispositions de l'ordonnance 20 portant Charte des partis politiques devra répondre de tous ses actes et agissements. Aussi, le BPN invite-il le gouvernement à appliquer les pertinentes dispositions de cette ordonnance en procédant à la dissolution pure et simple des partis politiques subversifs."

En effet, le BPN du MPS estime qu'au regard de cette "grave menace terroriste qui pèse" sur le Tchad, l'heure doit être à la "condamnation sans équivoque de cet acte et non à des jeux ou calculs politiciens égoïstes", car "ce qui s'est passé dans notre pays ces derniers jours dépasse le cadre d'une rébellion ou du mercenariat : c'est purement et simplement du terrorisme."

Cette "colonne terroriste a été financée, organisée, équipée et téléguidée par des pays soutenant le terrorisme dans le but de se servir du Tchad comme un tremplin pour la déstabilisation de la sous-région", selon le MPS. C'est "à juste titre" que le parti considère que "tout soutien à ces terroristes doit être considéré et traité comme tel."

Le BPN "réitère son indéfectible soutien au Président de la République pour son leadership et son engagement sans cesse renouvelé pour la défense de la patrie, ainsi qu'à l'ensemble de nos forces de défense et de sécurité pour leur sacrifice."

En outre, il invite le peuple tchadien en général, les partis alliés et les militantes et militants du MPS en particulier, à "rester sereins et à vaquer normalement à leurs obligations car le Nord-Est du pays est sous contrôle total".

Enfin, le BPN "appelle toutes les formations politiques, les associations et les patriotes à soutenir le Gouvernement dans sa mission première de préserver la paix et la sécurité, ainsi que tous nos acquis démocratiques."