Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : le gouverneur du Lac à l'épreuve de Boko Haram


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 21 Mai 2019 modifié le 21 Mai 2019 - 09:21



Des piroguiers près des rives du Lac Tchad. © Alwihda Info
Des piroguiers près des rives du Lac Tchad. © Alwihda Info
Le ton de fermeté du nouveau gouverneur de la province du Lac, Adam Nouki Charfadine n'aura pas suffi à ramener le calme dans la circonscription qui subit les incursions récurrentes de la secte Boko Haram.

24 heures après l'attaque qui a coûté la vie à 13 personnes à Ceilia, localité située à une quarantaine de kilomètres de la ville de Bol, le gouverneur du Lac s'est rendu dans le village pour exprimer sa compassion aux familles des victimes.

Le village a été attaqué de jour par la secte. Plusieurs habitations et sacs de denrées alimentaires ont été brûlés.

"Nous sommes venus compatir avec cette population victime des attaques répétitives de Boko Haram. Je présente nos condoléances, au nom de la République du Tchad. Je rassure également cette population que les forces de l'ordre sont là et seront là pour assurer leur sécurité. Je promets ici que ces criminels de Boko Haram qui ont assassiné nos concitoyens et pillés les villages sont entrain d'être traqués par nos forces de sécurité", a déclaré Adam Nouki Charfadine.

Le gouverneur a appelé les populations à se constituer en comités de vigilance. "Les forces de défense et de sécurité seront à vos côtés pour traquer les éléments de la secte Boko Haram et leurs complices. Nous mènerons une guerre sans merci contre ces bandits armés", a-t-il souligné.

Il a également remis des enveloppes d'argent, des sacs de riz et de sucre aux familles endeuillées.

Depuis le début de l'année, deux gouverneurs ont été remplacés par décret du chef de l'Etat à la tête de la province.