Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REPORTAGE

Tchad : nouvelle maternité de Katafa, un grand appui à la santé de reproduction


Alwihda Info | Par Abba Issa - 22 Décembre 2020

L’inauguration de cette unité de santé, présidée par le préfet du département de Ouara, Mahamat Al-Hadi Abderrahim, a eu lieu le 19 décembre dernier, en présence du directeur général de l'ONG BASE, Dahab Manoufi Dahab.


Les populations de la sous-préfecture de Marfa n’auront plus à parcourir des milliers des kilomètres pour avoir accès à une maternité. En effet, le centre de santé de Katafa, dans le Ouaddaï vient d'être doté d'un service de maternité qui permettra d'alléger les souffrances des futures mamans. Pour ce faire, si les habitants du village Katafa ont contribué à hauteur de 10%, à la construction de cette unité de santé dont le coût global est estimé à 18 millions de FCFA. 

​Cette maternité est l'œuvre de l'ONG "BASE", Bureau d'appui santé et environnement, avec l'appui de son partenaire Women's Hope international.

L’inauguration de cette maternité, présidée par le préfet du département de Ouara, Mahamat Al-Hadi Abderrahim, a eu lieu le 19 décembre dernier, en présence du directeur général de l'ONG BASE, Dahab Manoufi Dahab et des chefs traditionnels. En inaugurant officiellement la structure sanitaire, le préfet du département de Ouara a dit que l'ambition du chef de l'État est de réduire le taux de la mortalité infantile de 2/3, conformément aux objectifs du millénaire pour le développement.

Dahab Manoufi Dahab a adressé ses remerciements à son partenaire Women's Hope international, pour la réalisation de cette maternité. Cette reconnaissance est également allée à l'endroit de la communauté de la zone de responsabilité, pour avoir contribué à la construction de cette maternité.

Le représentant du délégué sanitaire du Ouaddaï, par ailleurs médecin de chef de district de Ouara, Abdoulaye Moustapha Fadoul, a rappelé que la construction de ce joyeux architectural va changer les indicateurs de la santé de reproduction, autant elle va soulager la gent féminine. Il faut dire que la population du village Katafa fait face aux complications de la grossesse et de l'accouchement.

Parmi les facteurs favorisant ces menaces, figurent les pratiques socioculturelles néfastes à savoir : le mariage et la maternité précoces, la faible utilisation des services de santé pendant la grossesse et à l'accouchement, ainsi que le recours tardif aux soins de qualité.

Cela étant, il sera affecté par la délégation sanitaire du Ouaddaï des sages-femmes dans cette maternité pour réduire les risques liés pendant les accouchements. C’est le lieu de saluer l'effort de l'ONG BASE et de son partenaire Women's Hope international pour leur appui dans le domaine de la santé.

Le directeur général de l'ONG BASE, Dahab Manoufi Dahab, a déclaré que l'ouverture de cette maternité de Katafa intervient dans un contexte de fragilité du système sanitaire qui connaît de nombreuses difficultés qui entravent son épanouissement. C’est la raison pour laquelle la lutte contre la mortalité maternelle et néonatale nécessite la mobilisation de tous.

Dahab Manoufi Dahab a enfin adressé sa profonde gratitude à ceux qui œuvrent dans la recherche des solutions aux problèmes de santé, tout demandant à la communauté de faire bon usage de la nouvelle maternité afin de permettre aux femmes de la localité d'accoucher dans des conditions décentes.









TRIBUNE & DEBATS

POINT DE VUE - 08/09/2021 - Olivier Noudjalbaye Dedingar, Expert technique et journaliste indépendant

Cameroun : l’enrichissement illicite préoccupe

Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? 06/09/2021 - Martin Hidgé Ndouba


ANALYSE - 11/10/2021 - Martin Higdé Ndouba

Tchad : la dépravation des moeurs, un fléau qui gangrène la jeunesse

Cameroun : question sociale et devenir du pays Cameroun : question sociale et devenir du pays 11/10/2021 - Pr Armand Leka Essomba, chef de Département de Sociologie, Université de Yaoundé I.