Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : recommandations de la police à la population contre la délinquance et le crime


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 7 Août 2018 modifié le 7 Août 2018 - 20:24



Le porte-parole de la police nationale, Paul Manga. Crédits : Alwihda Info
Le porte-parole de la police nationale, Paul Manga. Crédits : Alwihda Info
N'Djamena - Le porte-parole de la police nationale, Paul Manga s'est exprimé ce matin lors de la présentation de 26 présumés malfaiteurs à la presse, à la direction de la police nationale. Il a exposé les "différentes stratégies utilisées par les malfaiteurs pour arracher les biens des paisibles citoyens."

Le porte-parole de la police nationale a lancé un vibrant appel à la population à une franche collaboration avec les forces de défense et de sécurité pour "éradiquer ce mal qui nous gangrène (faisant allusion à l'insécurité, la délinquance et la criminalité, ndlr), car les forces ne peuvent rien faire à elles-seules."

"Vous savez, avec cette saison de pluie, certaines rues sont impraticables, et parfois elles ne sont pas électrifiées. Donc, tout concours des uns et des autres s'impose. Je vous dis qu'à partir de l'instant où je vous parle, ces 26 individus arrêtés seront mis à la disposition du parquet pour la procédure. Ils subiront les rigueurs de la loi", a souligné Paul Manga.
 
"Le concours de tous est vraiment sollicité par la police nationale"

Au total, 26 individus ont été interpellés pour différentes infractions qui vont du vol à la tire, du braquage, d'assassinats, et d'associations de malfaiteurs. Parmi les personnes interpellées, l'un porte la tenue de la circulation routière. Pourtant, cette personne n'est pas un policier, a assuré Paul Manga. Selon lui, "il l'a porte pour arnaquer les citoyens, les déposséder de leurs motos dans la ville. Il vous arrête et il vous demande de le suivre au niveau du commissariat. Après, il disparait dans la nature avec votre engin."

Des malfaiteurs présentés par la police ce mardi 7 août 2018 à la direction de la police, N'Djamena. Crédits : Alwihda Info
Des malfaiteurs présentés par la police ce mardi 7 août 2018 à la direction de la police, N'Djamena. Crédits : Alwihda Info
Le groupe suivant est constitué de braqueurs qui utilisent des armes à feu, des armes blanches, tantôt des marteaux, et j'en passe. "Ceux-là utilisent ces objets pour effrayer leurs victimes et arracher leur moto, ou leurs biens, des voitures, des sacs à main", a expliqué Paul Manga.

Poursuivant dans sa présentation, le porte-parole de la police a décrit "un autre groupe constitué de deux personnes en tenue, dont un gendarme de son état, accompagné de son ami, qui opère au niveau d'un cimetière, ou encore un voleur de véhicule et un autre groupe constitué de 3 personnes qui provoque des accidents au niveau de la ville et arrache les motos des personnes accidentées."

Enfin, un groupe de 9 individus qualifié dans le vol à la tire, arrache les sacs des personnes qui sont par exemple à bord des engins à deux roues, ou les boucles d'oreilles des femmes au niveau des marchés. "Le concours de tous est vraiment sollicité par la police nationale", a rappelé le porte-parole de la police.