Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : un accord pour mieux suivre les dossiers de femmes victimes de violences


Alwihda Info | Par Abakar Chérif Hamid - 7 Décembre 2019 modifié le 7 Décembre 2019 - 10:36



Tchad : un accord pour mieux suivre les dossiers de femmes victimes de violences. © Alwihda Info
Tchad : un accord pour mieux suivre les dossiers de femmes victimes de violences. © Alwihda Info
Le ministre de la Justice chargé des droits humains, Djimet Arabi et la présidente de l'ONG La voix de la femme, Amina Tidjani, ont signé vendredi un accord de partenariat visant à mieux suivre les dossiers des femmes victimes de violences, notamment de viols.

"Vous savez que la question de la femme est l'une des priorités du gouvernement, notamment du ministère de la Justice qui est en charge des droits humains", a indiqué le ministre Djimet Arabi qui a fait part de son optimisme avec la signature de cet accord.

Avec cet accord, l'ONG La voix de la femme se voit accorder une place prépondérante et aura la possibilité de se rapprocher à tout moment du ministère pour suivre rapidement le dossier d'une victime.

Depuis 2015, la législation tchadienne interdit le mariage des enfants. Pour être marié, il faut avoir au moins 18 ans. "Vous savez que toutes les mauvaises pratiques qui tendent à jouer un rôle négatif sur la promotion de la femme doivent être écoutées. C'est pourquoi, il y a une loi qui a interdit les violences faites aux femmes. Vous savez également qu'il y a une loi qui a interdit le mariage des enfants", a déclaré le ministre de la Justice.

L'ONG La voix de la femme s'est félicité de la disponibilité du ministre pour la signature de cette convention.

Tchad : un accord pour mieux suivre les dossiers de femmes victimes de violences. © Alwihda Info
Tchad : un accord pour mieux suivre les dossiers de femmes victimes de violences. © Alwihda Info



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)