Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : un commandant se déguise en client pour arrêter des braconniers


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 27 Août 2019 modifié le 27 Août 2019 - 07:48



Tchad : un commandant se déguise en client pour arrêter des braconniers. © DR/Ministère EEP
Tchad : un commandant se déguise en client pour arrêter des braconniers. © DR/Ministère EEP
La garde forestière et faunique a annoncé l'arrestation de six braconniers et de leurs complices. Ils ont été présentés lundi au procureur de la République Youssouf Tom et au ministre de l'Environnement, de l'Eau et de la Pêche, Brahim Mahamat Djamaladine.

D'après le ministère de l'Environnement, le 6 août dernier, des braconniers ont fait irruption dans la Réserve de Faune de Binder-Léré, située dans la Province de Mayo-Kebbi Ouest, abattant des éléphants. Alertée, la garde forestière et faunique s'est mise à la recherche des braconniers et a pu les rattraper dans la zone aurifère de Hadjar Marfaïn, vers la ville de Pala.

Le commandant de la garde forestière et faunique, Hamit Hissein Itno et ses hommes se sont déguisés en client à la recherche d'ivoire afin atteindre leur objectif. Ils ont mis la main sur les assaillants et ont saisis 25 défenses d'éléphants, ainsi que deux armes à feu.

D'après les premiers interrogatoires, les détenus ont indiqué qu'ils fonctionnent en réseau, de l'abattage au circuit de vente d'ivoire. L'ivoire est vendu à 35.000 Francs CFA par kg.

Tchad : un commandant se déguise en client pour arrêter des braconniers. © DR/Ministère EEP
Tchad : un commandant se déguise en client pour arrêter des braconniers. © DR/Ministère EEP
"Le braconnage sur cette espèce constitue une infraction aux dispositions de la Loi n° 14 de 2008 portant régime des forêts, de la faune et des ressources halieutiques. La protection de l'environnement d'une manière générale est consacrée par la Constitution de la 4ème République en son article 57", a indiqué Brahim Mahamat Djamaladine.

Le procureur de la République Youssouf Tom a déclaré que toute personne portant atteinte à la biodiversité sera punie par la loi en vigueur.

L'éléphant est protégé par la Convention Internationale sur les éspèces de la faune et de la flore menacées d'extinction (CITES), ratifiée par le Tchad. Au plan national, l'éléphant figure sur la liste A des espèces de faune intégralement protégées.