Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : une augmentation des salaires préconisée contre la cherté de la vie


Alwihda Info | Par - 1 Mai 2022


La Confédération indépendante des syndicats du Tchad (CIST) a célébré ce 1er mai la fête du travail au CEFOD, sous le thème : "l'application Intégrale du pacte social et la bonne organisation du dialogue national inclusif, gages de la paix sociale et de la stabilité du pays".


Le secrétaire général de la CIST, Mahamat Nassardine Moussa, a indiqué que le dialogue national inclusif peu être un bon départ pour la reconstruction du pays dans un climat apaisé où chaque tchadien pourrait jouer sa participation et contribuer au développement de la nation.

Les travailleurs attendent impatiemment l'application intégrale du reste des points du pacte social, a-t-il rappelé. Mahamat Nassardine Moussa a également mis sur la table la question de la cherté de la vie.
"Les tchadiens ressentent dans leur chair et âme cette cherté de vie. Le Conseil militaire de transition et son gouvernement ne trouvent pas de stratégie pour réguler les prix des denrées alimentaires et les produits de première nécessité. Il ne reste qu'à envisager une augmentation significative des salaires pour soulager les travailleurs"

S'agissant de l'eau et l'électricité, le problème reste presque entier, déplorent les syndicalistes. "Le gouvernement a les moyens conséquents et l'ingéniosité nécessaire pour produire en quantité suffisante cette denrée de première nécessité. Peut-on raisonnablement parler de développement sans énergie ?", s'interroge Mahamat Nassardine Moussa.
 
Malick Mahamat
Coordonnateur de rédaction - Téléphones : +(235) 66267667 - 99267667 En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)