Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : une grève de deux jours contre la hausse des prix des BDT


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 12 Janvier 2020 modifié le 12 Janvier 2020 - 05:29



Un bar-restaurant à Gaz Beida, au Tchad. © Alwihda Info/M.I.G
Un bar-restaurant à Gaz Beida, au Tchad. © Alwihda Info/M.I.G
Le président du Collectif tchadien contre la vie chère (CTVC), Versinis Dingamnayel et les propriétaires de bars et restaurants ont annoncé samedi le lancement d'un mouvement de grève de deux jours pour protester contre la hausse du prix des alcools au Tchad.

La grève est prévue dès demain, lundi. Elle aura lieu jusqu'au lendemain, mardi 14 janvier 2020.

Selon Versinis Dingamnayel, "ce n’est pas le gouvernement qui a augmenté les taxes sur les bières". Il estime que "la lutte ne fait que commencer contre les Brasseries du Tchad (BDT)".

Les BDT justifient cette hausse suite à la fin d'une convention d'établissement signée avec l'Etat depuis le 31 décembre 2019. Cela a "contraint les Brasseries du Tchad à appliquer cette hausse afin de faire face au corpus de taxes additionnelles qui leur sont applicables à partir du 1er janvier 2020", selon l'entreprise. 

Le buveur tchadien engloutirait pas moins de 33,9 litres d'alcool pur par an en moyenne, essentiellement de la bière (66,3 % de la consommation), selon des chiffres de 2015.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)