Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : 8 milliards FCFA de financement pour les agriculteurs et près de 140.000 emplois créés en 2019


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 17 Janvier 2020

En 2019, le MIFA a mobilisé plus de 8 milliards de FCFA de financement au profit des agriculteurs et a créé près de 140 000 emplois.


Des agriculteurs au Togo. © DR/Togo First
Des agriculteurs au Togo. © DR/Togo First
Lomé - Les premiers responsables du Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques (MIFA) ont présenté le mercredi 15 janvier 2020 à la presse, le bilan de performances de leur structure au cours de l’année écoulée.

Ainsi pour le compte de l’exercice 2019, le MIFA a réussi à mobiliser au total 8,116 milliards de FCFA de financement au profit de 76 500 acteurs agricoles, et a facilité la création de près de 140 000 emplois.

187 contrats ont été signés durant toute l’année entre le Mécanisme et les différents acteurs des chaînes de valeur, soit pour des achats de produits, soit pour des prestations de service agricoles, le tout pour un montant total de 20,699 milliards FCFA.

 

Également, des intrants agricoles d’une valeur globale de 310 millions FCFA ont été distribués à des coopératives, toujours dans le cadre de partenariats. Le MIFA, en synergie avec d’autres structures de l’Etat et autres projets du ministère de l’agriculture, a enrôlé environ 90 000 actifs agricoles pour 42% de femmes et 51% de jeunes de moins de 40 ans.

En définitif l’on retient surtout qu’en 2019, le taux de réalisation a été de 107% pour une exécution financière de 97%. Mais pour Aristide AGBOSSOUMONDE, le Directeur Général du Mécanisme devenu depuis février 2019 une Société Anonyme (SA), « 2019 a été une année de rodage et il faut maintenant passer à un rythme de croisière ». Alors pour 2020, « les objectifs seront très élevés », a-t-il indiqué, déclarant ensuite : « nous voulons atteindre 1 million de personnes dans ce secteur ».

Les principaux défis résideront donc à en croire le Patron du mécanisme, dans le renforcement des capacités des micro-partenaires, la mobilisation des ressources financières adaptées aux besoins des acteurs, la fourniture à temps des intrants agricoles ou encore la mise en place effective des produits d’assurance au profit des acteurs.

Lancé en juin 2018 par le chef de l’Etat, le MIFA SA vise à professionnaliser l’agriculture togolaise, à augmenter la part de contribution des institutions financières au secteur agricole, à intensifier les prêts aux producteurs pour atteindre 50% du portefeuille total du financement accordé au secteur et à réduire le taux d’intérêt des prêts agricoles de 15 à 7,5%.