Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Togo : Le gouvernement s’engage pour une résolution de la crise dans le secteur éducatif


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 7 Mars 2017 modifié le 7 Mars 2017 - 23:51


Togo : Le gouvernement s’engage pour une résolution de la crise dans le secteur éducatif
Lomé, le 6 mars 2017-Débutés le 18 janvier, les travaux du groupe de travail sur le secteur éducatif mis sur pied par le gouvernement pour discuter de la crise ont pris fin le 3 mars à Lomé avec à la clé un relevé de conclusions.

Le gouvernement a, dans un cadre de travail, appelé tous les acteurs de l’éducation à s’associer afin de trouver des solutions. Les travaux ont permis au gouvernement et aux syndicats du secteur de l’éducation d’échanger sur les différents points objet de mésentente.

Pour Gilbert BAWARA, président du groupe de travail et ministre de la Fonction publique, du travail et de la réforme administrative, les travaux se sont déroulés dans une bonne ambiance. Chacun exprimant son point de vue et écoutant les points de l’autre. Tous les acteurs étaient sereins et ne souhaitaient qu’un règlement définitif « des problèmes ». Le groupe de travail est à cet effet parvenu à une trêve de deux semaines des enseignants à compter du moment où le point sera fait au Premier Ministre.

L’un des points sur lesquels les syndicats mettent l’accent est l’adoption et la prise en compte du statut particulier des enseignants avant la prochaine rentrée scolaire 2017-2018. Ce qu’a rappelé l’Union National des Syndicats Indépendants du Togo (UNSIT), un des syndicats des enseignants présent lors des discussions. Ce syndicat a recommandé au gouvernement la validation de ce point qui permettra une grande avancée dans la résolution des problèmes liés au secteur éducatif.

Mis à part le statut particulier, les acteurs ont également échangé sur la question des 1045 enseignants du confessionnel, des enseignants auxiliaires et les autres revendications.