Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : Le gouvernement veut susciter les candidatures féminines aux locales et fixe la caution à 10 000 FCFA


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 16 Mai 2019 modifié le 16 Mai 2019 - 04:42


Une urne dans un bureau de vote au Togo. © DR
Une urne dans un bureau de vote au Togo. © DR
Lomé - Les Togolais iront aux urnes le 30 juin prochain pour choisir leurs conseillers municipaux. 1527, précisément seront élus à l’issue du vote.

Du côté des autorités, on espère compter beaucoup de femme parmi les futurs élus.

Et pour susciter les candidatures féminines, le gouvernement a décidé de réduire de moitié leur caution à payer pour participer à ces élections.

Ainsi selon le décret du gouvernement, les candidates tête de liste verseront 10 000 FCFA de caution contre 20 000 FCFA pour les candidats.

Cette mesure s’inscrit dans la volonté du gouvernement de respecter le principe d’équité genre dans la représentation dans les instances décisionnelles du pays et d’encourager les femmes à s’intéresser à la chose politique, un milieu qui semble être réservé aux hommes. 

Dans son adresse à la nation le 26 avril dernier, le Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé avait notamment réaffirmé cette volonté et insisté sur la nécessité pour les jeunes et les femmes, majeure partie de la population, de s’intéresser aux activités politiques et aux prises de décisions.

Rappelons que le gouvernement avait adopté une mesure similaire lors des dernières législatives. Mais, les femmes n’ont pas été majoritairement élues. L’Assemblée nationale reste encore dominée par les hommes.



Dans la même rubrique :
< >