Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : Les 77 délégués pays membre du HCTE seront installées le 29 novembre prochain à Lomé


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 26 Novembre 2019 modifié le 26 Novembre 2019 - 09:04


Togo : Les 77 délégués pays membre du HCTE seront installées le 29 novembre prochain à Lomé. © DR
Togo : Les 77 délégués pays membre du HCTE seront installées le 29 novembre prochain à Lomé. © DR
Lomé - Tout est fin prêt pour l’installation des membres du Haut conseil des togolais de l’extérieur (HCTE). Les 77 délégués pays membres du HCTE vont être officiellement installés le vendredi 29 novembre prochain à Lomé dans le cadre du « Forum HCTE-Réussites diaspora ».

Cette rencontre est organisée par le ministère des Affaires étrangères, de l'intégration africaine et des Togolais de l'extérieur. Selon le Chef de la diplomatie togolaise, le ministre Robert DUSSEY, le forum s’inscrit dans la droite ligne du désir du gouvernement de renforcer les relations entre la mère patrie et sa diaspora.

Le forum Réussites Diaspora offrira l’occasion aux membres de la diaspora de partager leurs exemples de réussites mais aussi leurs expériences lors des conférences-débats prévues. Le HCTE est un organe consultatif de statut associatif, non partisan, non discriminatoire et à but non lucratif. Il ne sera affilié à aucune obédience confessionnelle, philosophique ou politique.

Sa mise en place répond uniquement à la volonté des autorités togolaises de rassembler tous les ressortissants togolais résidant à l’étranger sans distinction d’origine régionale, ethnique, religieuse, sociale, de sexe et de profession ou d’opinion, à promouvoir partout la défense de leurs droits et intérêts ; à favoriser et à valoriser la contribution des Togolais de l’extérieur dans tous les aspects du développement économique, environnemental, social et culturel ; à assurer la participation active de la diaspora aux affaires publiques du Togo et à apporter les secours nécessaires aux Togolais de l’extérieur en situation difficile.

Rappelons que le gouvernement, dans sa nouvelle politique de développement déclinée à travers le PND, entend associer les Togolais de l’extérieur. A part le HCTE, les autorités ont récemment accordé le droit de vote aux Togolais de la diaspora. Ces derniers pourront prendre part au prochain scrutin présidentiel prévu au premier trimestre de 2020.