Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : ballet diplomatique au palais de la Présidence de la République


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 5 Décembre 2019 modifié le 5 Décembre 2019 - 10:49


Lomé. Illustration. © DR
Lomé. Illustration. © DR
Plusieurs nouveaux ambassadeurs ont présenté, ce 04 décembre 2019, leurs lettres de créance au Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé. Dans  l’ordre  de  leur  introduction,  le  chef  de  l’Etat  a  reçu  les  ambassadeurs du Gabon, Sayid Abeloko, du Maroc, Rachid Rguibi,  de l’Ouganda, Nelson Ocheger, des Emirats Arabes Unis, Khalifa Yousif Mohamed Qadheebu Alzaabi,  de Turquie, Onur Özçeri, et d’Israël, Leo Vinovexky. Au  sortir  des premières  audiences,  et  tour  à  tour,  les nouveaux  diplomates accrédités  au Togo se  sont félicités  de l’excellence des relations d’amitié et de coopération  bilatérales  respectives  avec  notre pays, et exposé au chef de l’Etat les  stratégies de renforcement de ces liens.

Les nouveaux ambassadeurs ont également  salué  le  leadership  du Président Faure Gnassingbé dans sa politique nationale de développement, d’intégration africaine.  Les diplomates n’ont pas manqué de réitérer au chef de l’Etat togolais l’engagement de leur pays à accompagner le Togo dans sa nouvelle politique de développement tel que décliné dans le PND (2018-2020). Les nouveaux ambassadeurs se sont félicités de la nouvelle politique de développement du Président  de la République et ont  réitéré l’engagement de leurs pays  à accompagner le Togo dans ses efforts de développement durable.

1-Gabon

«J’ai eu l’immense honneur d’être reçu par le Président Faure Essozimna Gnassingbé. On s’est entretenu sur les relations qui lient nos deux pays. Entre le Togo et le Gabon, c’est un partenariat de fraternité, surtout que les deux chefs d’Etat sont très proches et les deux représentations diplomatiques ont des collaborations intensément riches. Nous développons aussi l’aspect économique entre les deux nations. Nos discussions ont porté également sur la position des Présidents en exercice des deux communautés sous régionales. Nous avons exploré les possibilités d’échanges dans les domaines économiques. Nous allons réviser les accords entre nos deux Etats en termes économiques, mais aussi de relations internationales. Les relations entre le Gabon et le Togo, c’est une histoire, c’est un présent, c’est un futur. Nos chefs d’Etat sont bien déterminés à développer ces rapports et à hisser nos deux nations au rang des pays, moteurs de la croissance. »

2-Maroc

« Je voudrais exprimer ma joie pour l’honneur que m’a fait le Président de la République, de m’accorder cette audience pour lui remettre mes lettres de créances. Les relations entre le Togo et le Maroc ont toujours été excellentes La nomination d’un ambassadeur est toujours un élément pour booster davantage ces relations. Ma mission, selon les orientations de Sa Majesté, c’est de veiller à ce que ces relations soient au plus haut niveau, afin de concrétiser tous les projets de coopération sur les plans économique, social et culturel. Les relations entre les deux chefs d’Etat sont excellentes et les échanges ont toujours été à un niveau très élevé aussi bien au niveau de la relation bilatérale qu’au niveau international, de l’Union africaine et des Nations Unies. »

3-Ouganda

L’Ouganda et le Togo ont de bonnes relations et partagent ensemble un destin commun. Ma présence ici au Togo est une opportunité pour passer en revue et renforcer ces relations. Nous voulons nous assurer que l’Afrique toute entière est dans la paix, ce qui va permettre à nos pays de se consacrer sur les sujets de développement en matière d’agriculture, d’éducation, d’infrastructures et du tourisme. Il a dit aussi souhaiter que l’Ouganda et le Togo développent leurs échanges commerciaux pour valoriser et promouvoir leurs produits.

« En produisant bien, nous créons des emplois à la jeunesse, nous encourageons les Togolais et les Ougandais à, produire plus de matériaux. Nous avons donc besoin d’investir dans ces différents domaines pour assurer notre propre prospérité.

4-Emirats Arabes Unis

«Nous allons améliorer  les relations entre les Emirats Arabes Unis  et le Togo. Nous allons coopérer avec les autorités togolaises  dans tous les domaines.  Nous prévoyons la signature d’un accord bilatéral entre les Emirats Arabes Unis et le Togo, portant  sur l’investissement, principalement. Nous allons inviter les Emirats à visiter le Togo dans le cadre du tourisme et de l’investissement. »

5-Turquie

« Nous avons eu un très bon entretien avec le Président de la République, et nous allons développer de bons mécanismes de coopération dans tous les domaines au profit des deux parties. Le Togo étant un pays qui a un grand Plan national de développement, très ambitieux, la Turquie est prête à s’associer à sa réalisation. Nous travaillerons aussi sur des visites ministérielles qui nous permettraient d’accroitre le dialogue politique au plus haut niveau.  Au mois d’avril 2019, nous avons eu une réunion des chambres d’affaires Turquie-Togo, à la CCIT. Il y a eu une vingtaine d’entreprises turques et notre objectif, c’est de favoriser les relations commerciales entre la Turquie et le Togo, et aussi les investissements de la Turquie au Togo »

6-Israël

« Je suis honoré d’être en terre togolaise, c’est un honneur pour moi, et ma famille aussi.  J’aime la diversité culturelle, le paysage, les danses, la musique, les couleurs du pays et du peuple. Avec le Président Gnassingbé, nous avons discuté des possibilités de coopération bilatérale, régionale entre Israël et les pays d’Afrique occidentale. Je suis ici pour la redynamisation de la coopération israélienne dans la mise en œuvre du PND du Togo. Les relations entre les deux nations se sont intensifiées et renforcées au cours des dernières années, dans les domaines  de la coopération, l’agriculture, la santé, l’éducation, des arts et la culture, les sports, la mode et en particulier le défi actuel au Moyen Orient et dans le monde entier. Israël est un pays démocratique de même que le Togo. Nous partageons les mêmes valeurs de paix, nous croyons en la paix, au dialogue parce que nous croyons en la démocratie. Ma mission, c’est d’œuvrer pour approfondir ces valeurs, le dialogue entre Israël le Togo et les autres pays africains. »