Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : des braqueurs de plusieurs nationalités dans les mailles de la Police nationale


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 23 Septembre 2020


Togo : des braqueurs de plusieurs nationalités dans les mailles de la Police nationale. © DR
Togo : des braqueurs de plusieurs nationalités dans les mailles de la Police nationale. © DR
Lomé - Trois présumés braqueurs ont été présentés à la presse, ce mardi 22 septembre 2020 à Lomé par la Police nationale togolaise. Les trois individus ont été interpellés le 15 septembre dernier au cours d’une opération menée par la Police.  Ils sont présentés comme étant impliquées dans les nombreux braquages enregistrés dans le pays ces deniers mois, en l’occurrence au Grand Marché de Lomé.

D’après le récit du Directeur général de la Police nationale, le Colonel, Yaovi OKPAOUL, les enquêtes menées suite à une attaque perpétrée le 13 septembre dernier dans les locaux de la société de transport et de transfert d’argent « NITA », sise au Grand marché de Lomé, ont permis de mettre la main sur les membres du réseau qui avaient emporté la somme de 27 000 000 de FCFA au cours de cette attaque.

 

 

La police réussira le même jour, avec le concours des populations, à mettre la main sur le nommé Kwogo John Jerry alias Chairman, de nationalité libérienne. « L’enquête immédiatement ouverte par la police a permis après des recoupements, d’interpeller dans la journée du 15 septembre 2020, deux membres importants de ce réseau demeurant à Lomé (…) Les investigations ont permis de se rendre compte que cette opération est l’œuvre d’une véritable société de crime bien organisée, composée principalement de Nigérians, Nigériens, Burkinabè et de Togolais », a relaté le Colonel Yaovi OKPAOUL.

La suite des investigations a permis d’après toujours le responsable de la Police, de localiser plusieurs maisons inhabitées dans les quartiers Adakpamé, Baguida et Dévégo, louées par ces criminels. « A ce jour, le bilan provisoire de cette enquête fait état de trois (3) braqueurs interpellés, deux fusils AK47, un fusil à pompe, deux pistolets, 35 chargeurs de fusil AK47, 713 munitions de calibre 7,62 mm, 66 munitions de calibre 12 mm, 2 voitures, 5 motos et 8 plaques d’immatriculation de motos et d’autres objets, saisis », a informé le Colonel OKPAOUL.

Le Colonel OKPAOUL indique que ces braqueurs sont membres d’un réseau nommé « Société de crimes organisés ». Il comprend des logisticiens, des informateurs et des opérateurs. Les braqueurs en question entrent en actions après le ciblage des informateurs. Le Directeur de la Police précise qu’ils sont soutenus par des gens dénommés des « éléments de soutien et d’appuis » ayant pour rôle de favoriser la fuite des braqueurs.

Il leur est attribué une dizaine de vols à main-armée dont les plus spectaculaires sont ceux du 12 janvier 2019 aux feux tricolores du marché d’Amoutiévé, celui du 2 juillet 2019 à l’université de Lomé (5 000 000 FCFA emportés), du 5 mai 2020 à Kodjoviakopé (10 500 000 emportés) et du 26 août 2020 avec 34 000 000 emportés.

Pour rappel, les membres de ce réseau ont pour nom : Kwogo John Jerry alias Chairman, Yenoussa Kiyou de nationalité nigérienne, et Tossavi Kokou de nationalité togolaise. Trois autres braqueurs impliqués sont en fuite et sont activement recherchés, selon la police. Les personnes arrêtées seront traduites dans les prochains jours devant les juridictions compétentes où elles devront répondre de leurs actes.