Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : des experts outillés sur la transition énergétique et le développement durable des villes


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 16 Novembre 2021

La formation est organisée par l’école inter-Etats en collaboration avec l’Institut de la Francophonie pour des villes durables (IFDD) et d’autres partenaires du domaine de l’aménagement des villes.


Togo : des experts outillés sur la transition énergétique et le développement durable des villes
Un séminaire de formation sur la transition énergétique, le développement durable des villes et la promotion des villes écologiques, s’est ouvert le 15 novembre 2021 à Lomé, à l’intention des experts, formateurs, architectes et autres acteurs du métier des villes des 14 pays de l’Ecole africaine d’architecture et des métiers de l’urbanisme (EAMAU).

La formation est organisée par l’école inter-Etats en collaboration avec l’Institut de la Francophonie pour des villes durables (IFDD) et d’autres partenaires du domaine de l’aménagement des villes sous le thème : « Renforcement des capacités des décideurs et des professionnels du secteur de l’aménagement urbain, de la construction du bâtiment à mettre en œuvre le nouvel agenda urbain ». L’objectif est de permettre aux participants de mieux appréhender et prendre en compte les enjeux de la transition énergétique dans leurs métiers. Il s’agit également d’identifier les stratégies, outils, techniques et les méthodes d’intégration de ces enjeux afin que chaque participant puisse adapter en conséquence ses pratiques professionnelles et agir en faveur du développement durable.

Pendant cinq jours, les participants vont plancher sur des thématiques diverses. Il s’agit, entre autres, de comment intégrer le concept dans la construction écologique dans la production architecturale résidentielle au Togo ; les enjeux du changement climatique face aux évolutions et transformations rapides des territoires, en particulier des métropoles. Les acteurs des métiers de la ville vont tabler aussi sur différents projets et programmes à développer comme Projet d’alimentation du village de Tchakey, région de Maradi, par l’énergie solaire ; bilan énergétique des industriels du Togo et projet d’appui aux collectivités décentralisées pour l’aménagement des parcs publics durables en République de Guinée.

D’autres programmes, liés à l’énergie, l’urbanisme et l’architecture et l’aménagement dans plusieurs pays membres de l’EAMAU, feront l’objet d’étude. Ouvrant les travaux, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche du Togo, Pr Majesté Ihou Wateba a indiqué que les villes, prises globalement, abritent 50% de la population mondiale, consomment, pour les besoins de mobilité et de confort dans les bâtiments, 2/3 de l’énergie mondiale et contribuent autant aux émissions de gaz à effet de serre.

Pour le ministre, les villes sont les moteurs de développement des pays en mutation en ce sens qu’elles représentent les lieux de plusieurs systèmes. Le Pr Ihou Wateba a demandé aux acteurs du métier des villes d’inscrire les transitions énergétiques, le cadre de vie et le respect de l’écologie dans leurs agendas.
D’autres intervenants, notamment le représentant de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Boubacar Issa, celui des experts, Mbacke Niang et le directeur général de l’EAMAU, Dr Moussa Dembele ont relevé l’importance de la thématique dans l’amélioration du cadre de vie, la transition énergétique et le respect de l’écologie dans la construction des villes. Ils ont encouragé les acteurs du métier de villes à s’inscrire dans la démarche pour promouvoir le développement durable des villes.