Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : dix candidats sont en lices pour la présidentielle du 22 février prochain


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 10 Janvier 2020 modifié le 10 Janvier 2020 - 17:46


Togo : dix candidats sont en lices pour la présidentielle du 22 février prochain. © DR
Togo : dix candidats sont en lices pour la présidentielle du 22 février prochain. © DR
Lomé - Comme prévu, la Commission électorale nationale indépendante (CENI), a clôturé le mercredi 8 janvier 2020 à minuit, le dépôt des dossiers de candidature pour l’élection présidentielle du 22 février prochain.

Au total, dix (10) dossiers candidatures ont été enregistrés, informe l’institution en charge de l’organisation et de la supervision de ce scrutin à travers un communiqué rendu public quelques heures après la fin du délai des dépôts des dossiers.

Ces dossiers, a précisé ensuite le communiqué de la CENI, proviennent des partis politiques, des regroupements de partis politiques et des candidats indépendants.

Tout en se félicitant du bon déroulement de cette phase de sa mission, la CENI par la voix de son président de Tchambakou AYASSOR, a indiqué qu’elle procédera, « en application des dispositions de l’article 154 du Code électoral, à l’examen préliminaire de l’ensemble des dossiers enregistrés, qui seront transmis au ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales pour la suite du processus ».

Pour l’instant, la CENI rechigne à donner les noms des dix (10) candidats dont les dossiers ont été enregistrés. Mais selon des sources bien renseignées auprès de la CENI, il s’agit entre autres des candidats de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), de Santé du Peuple, du Mouvement Patriotique pour le Démocratie et le Développement (MPDD), de Nouvelle Vision, du Parti Démocratique Panafricain (PDP), du Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD), l'Union pour la République (UNIR), de l'Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI), du Pacte socialiste pour le renouveau (PSR) et d’une candidate indépendante.

Précisons que c’est la Cour constitutionnelle qui rendra public en dernier ressort la liste définitive des candidats qui seront retenus pour participer à la présidentielle dont la campagne électorale s’ouvrira le 6 février 2020.